English version |
Suivez-nous sur :

Restitution du patrimoine culturel africain : la position de l'Académie des beaux-arts

Les membres de l’Académie des beaux-arts, réunis en séance plénière ce mercredi 28 novembre 2018, ont examiné les conclusions du rapport Savoy-Sarr relatif à la restitution du patrimoine culturel africain telles qu’elles ont été présentées par la présidence de la République à l’occasion de sa remise officielle le vendredi 23 novembre dernier. 

A l’issue de cette séance et d’une longue et riche discussion, l’Académie des beaux-arts, attachée à l’idée de musée universel, inventée en France, qui permet le dialogue entre les cultures et les civilisations, tient à réaffirmer le principe intangible d’inaliénabilité des collections nationales, indissociable de cette conception généreuse et ouverte du musée.

L’Académie estime également légitime de donner accès à tous les peuples sur leurs territoires aux chefs-d’oeuvre artistiques de leurs civilisation. Elle affirme aussi que l’inaliénabilité des collections nationales, garantie par la loi, n’interdit en rien cette indispensable circulation des oeuvres d’art, au moyen de prêts, dans tous les musées du monde, souhaitée par le Président de la République. D’éventuels déclassements ne peuvent être envisagés qu’au cas par cas.

Lire le communiqué de presse

 






28/11/2018
Partager le site