Régis CAMPO
English version |
Suivez-nous sur :

né à Marseille
le 06 juin 1968

Régis CAMPO

Section V : Composition musicale
Fauteuil VII

Compositeur

Élu membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 17 mai 2017, au fauteuil de Charles Chaynes




  • Biographie
  • Actualités
  • Canal académie
  • Discours
  • Vidéos

Né en 1968, Régis Campo étudie la composition auprès de Georges Boeuf au Conservatoire de Marseille. Il poursuit dans la classe de composition et de civilisations musicales de Jacques Charpentier au Conservatoire national de région de Paris. Il entre ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans les classes d’Alain Bancquart et de Gérard Grisey où il obtient son premier prix de composition en 1995. Dès 1992, il rencontre le compositeur russe Edison Denisov qui le considère alors comme « l’un des plus doués de sa génération ». De 1999 à 2001, il est pensionnaire à la Villa Médicis. Depuis 2003, sa classe de composition au Conservatoire de Marseille est un lieu de partage et d'ouverture à diverses esthétiques musicales. Son style, souvent qualifié de ludique et de coloré, met l’accent sur l’invention mélodique, l'humour, la joie et sur une grande vitalité des tempos.

En Europe et à travers une trentaine de pays dans le monde entier, de nombreux artistes ont joué sa musique. On peut citer notamment Dame Felicity Lott, Kent Nagano, Jay Gottlieb, Zoltán Kocsis, Bertrand Chamayou, Pieter Wispelwey, Jean-Claude Casadesus, Alain Meunier, Laurence Equilbey, l'ensemble Chanticleer, Dominique Visse et l'ensemble Clément Janequin, Mireille Delunsch, Thierry Escaich, Laurent Petitgirard, Laurent Korcia, Alain Altinoglu, l'Ensemble intercontemporain, l'ensemble TM+, le London Sinfonietta, le Nieuw Ensemble d'Amsterdam, l'ensemble Musicatreize, l'Ensemble Modern de Francfort, Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre symphonique de Berkeley, l'Orchestre philharmonique de Radio-France, l'Orchestre Colonne, l'Orchestre de chambre de Paris, l'Orchestre OrchestrUtopica de Lisbonne, l'Orchestre national d'Île-de-France, le Quatuor Diotima ou le Quatuor Parisii.

Son oeuvre a reçu de nombreuses récompenses, notamment le prix Gaudeamus (1996), le prix spécial jeunes compositeurs (1996), le prix du concours Dutilleux (1996), les prix Hervé Dujardin de la Sacem (1999) et Pierre Cardin de l’Académie des beaux-arts (1999), le Prix Sacem des jeunes compositeurs (2005), le Prix Georges Bizet (2005) et le Prix de commande de la Fondation Simone et Cino del Duca de l’Institut de France (2014).

En 2001, son oeuvre Lumen, pour orchestre, est créée par l'Orchestre symphonique de Berkeley sous la direction de Kent Nagano, en Californie, et en avril 2003, les mêmes interprètes remportent un grand succès avec la création de sa Première Symphonie.

Son deuxième opéra, Quai ouest, d'après la pièce de Bernard-Marie Koltès, est créé en septembre 2014 à l'Opéra national du Rhin durant le Festival Musica puis repris durant la saison 2014-2015 en langue allemande au Staatstheater de Nuremberg.

Le festival Ars Musica lui commande deux oeuvres en novembre 2018 : Dancefloor With Pulsing pour thérémine et orchestre et Un Omaggio affettuoso ed eccentrico al Maestro Morricone pour orchestre, deux oeuvres créées par le Brussels Philharmonique Orchestra et l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège. En février 2019, l’oeuvre Heartbeats pour orchestre est créée avec l'Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano.

Son catalogue - édité depuis 1998 par les éditions Henry Lemoine - est riche de plus trois cents oeuvres. On peut notamment citer Commedia (1995) pour 19 musiciens, le Concerto pour violon (1997), le Concerto pour piano (1998-1999), Lumen (2001) pour orchestre. Premier Livre (2000-2002) pour piano, Pop-art (2002), la Symphonie n°1 (2002-2003) pour orchestre, l'Ouverture en forme d’étoiles (2006) pour orchestre, Bestiaire d’après Apollinaire pour soprano et orchestre (2007-2008), Les Quatre Jumelles, opéra-bouffe pour 4 chanteurs et 9 instruments (2008), le Quatuor à cordes n°5 Fata Morgana (2012), l'opéra Quai ouest (2013-2014), Street-Art (2015-2017).


31 juillet 2019 : création de Ping Pong in the Sky pour flûte, violoncelle et piano par Rebecca Carson, Andrew Power et Sarah Chung, à Cambridge à la Robinson College Chapel.



4 juillet 2019 : création au Musée de Cluny-Musée national du Moyen-Age de Poupoupidou Madrigals pour six voix de femmes (2018) par l'Ensemble De Caelis dirigé par Laurence Brisset, à 19h.




Sortie du CD monographique Régis Campo - Street-Art dans le label Signature de Radio France, en juin 2019.



15 mai 2019 : création mondiale du quatuor à cordes n°7 Borderline Activity par le Quatuor Tana au Ballet national de Marseille (21h) dans le cadre du Festival « Les Musiques - GMEM ».
Plus d'informations

A 18h :  "Paroles d'artistes" avec Régis Campo et Mayu Hirano au sujet de Borderline Activity au Ballet national de Marseille (entrée libre).



Création mondiale de Dancefloor With Pulsing pour thérémine et orchestre enregistrée le 9 novembre 2018 dans le cadre du Festival Ars Musica, à BOZAR à Bruxelle.
Lien vers la vidéo : https://bit.ly/2DSFpZ8




23 avril 2019 : création tchèque de Swag ! pour violon, violoncelle et piano (2015-2017)
par le Beethoven Trio Bonn, Michail Ovrutskij - violin, Grigorij Alumjan - cello, Jinsang Lee - piano - Sts. Simon and Jude Church à Prague.




9 avril 2019 : publication de la partition Galaxies 1 pour jeunes pianistes aux Editions Henry Lemoine.



7 avril 2019 : Concert monographique autour de Régis Campo avec notamment la création mondiale de J'ai le sourire de vos anges pour flûte et piano par Yoko Yamada et Miyuki Okumura à l'école de musique du Manet, à Montigny-le Bretonneux.



31 mars : création mondiale de Poupoupidou Madrigals pour 5 voix de femmes avec ensemble De Caelis sous la direction de Laurence Brisset, au musée Dauphinois de Grenoble.



Régis Campo était l'invité d'Arnaud Merlin sur France Musique dans l'émission Le Portrait contemporain.
Plus d'informations



Régis Campo est l'invité de l'émission le "Grand entretien de Provence classique" sur RCF, du 11 au 15 février 2019.
Plus d'informations
 





10 février 2019 : création mondiale de Heartbeats pour orchestre par l'Orchestre Symphonique de Montréal dirigé par Kent Nagano.
Plus d'informations



3 février 2019, 16h30 : Ouverture en forme d’étoiles pour orchestre interprété par l'Orchestre de Cannes, au Théâtre Croisette




Parution de l'ouvrage Régis Campo - Musique de l’émerveillement par Thierry Vagne publié aux Editions Aedam Musicae.



8 juin : création mondiale de "Secouez moy fort ! " pour 8 voix a cappella par l'ensemble Musicatreize dirigé par Roland Hayrabedian, à La Ciotat.



7 juin : première projection de "Wave" un clip musical d'Antoine Campo sur une musique de Régis Campo au Cinéma "Studio des Ursulines à Paris.



6 juin : son œuvre pour piano "Les Harmonies doucement changent"  sera jouée par Yoko Yamada dans un concert "Claudel, le Japon et la musique" à la Mairie du 15ème arrondissement à Paris.




Installation de Régis Campo



Partager le site