Coline SERREAU
English version |
Suivez-nous sur :

né à Paris
le 29 novembre 1947

Coline SERREAU

Section VII : Créations artistiques dans le Cinéma et l'Audiovisuel
Fauteuil IV

cinéaste, metteur en scène, scénariste

Élu membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 25 avril 2018, au fauteuil de Pierre Schoendoerffer




  • Biographie
  • Distinctions
  • Actualités

Coline Serreau est une artiste polyvalente, à la fois cinéaste, metteur en scène de théâtre et d'opéra, scénariste, auteur de théâtre, actrice, compositrice et chef de chœur. Elle a effectué des études de Lettres, a suivi au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris les classes d'histoire de la musique et d'esthétique de Norbert Dufourcq et de Marcel Beaufils, et a étudié l'orgue avec Micheline Lagache puis à la Schola Cantorum dans la classe de Jean Langlais.

Elle réalise en 1975 son premier film Mais qu’est-ce qu’elles veulent ?, et se fait remarquer par la critique. Suivent alors Pourquoi pas !, Grand-mère de l’is­lam puis Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux !

En 1985, elle rencontre un succès sans précé­dent avec Trois Hommes et un couf­fin, film mettant en scène Roland Giraud, Michel Bouje­nah et André Dussol­lier. Elle réalise ensuite les films dont elle est toujours l’auteur des scénarios dont, notamment, Romuald et Juliette en 1989 avec Daniel Auteuil et Firmine Richard, La crise, en 1992, avec Vincent Lindon et Patrick Timsit, film qui lui vaut le César du meilleur scéna­rio ou  encore La belle verte, réalisé en 1996, avec Vincent Lindon et elle-même, Saint-Jacques…La Mecque, en 2005, avec Muriel Robien et Jean-Pierre Daroussin. En 2012, elle réalise le docu­men­taire Tout est permis, reportage sur la France et l’automobile et en 2015, Pierre Brossolette en 2015  à l'occasion de son entrée au Panthéon (Co-écriture avec son fils Samuel Tasinaje) avec Julien Baumgartner et Léa Drucker.

Coline Serreau a joué dans de nombreux spectacles de théâtre : Lapin Lapin, Quisaitout et Grobêta (cinq Molières), Le Salon d'été et Le Cercle de craie caucasien de Bertolt Brecht.

En 2006, elle joue Arnolphe dans L'École des femmes de Molière, spectacle qu'elle a mis en scène au théâtre de la Madeleine. Elle a également mis en scène La Chauve-Souris de Johann Strauss en 2000, Le Barbier de Séville de Rossini à l'Opéra Bastille en 2001 et Manon de Jules Massenet.

Coline Serreau a été présidente de l'Académie Fratellini, école nationale supérieure des arts du cirque et centre d'art et deux ans présidente de l'ARP, l'association des réalisateurs producteurs.

Elle a reçu le Grand Prix de la SACD en 2004.

Elle a publié ses pièces de théâtre chez Actes-Sud, ainsi qu'un livre sur l'académie Fratellini, le scénario de La Belle Verte et le livre Solutions locales pour un désordre global  ainsi que le roman Saint Jacques la Mecque aux éditions Flammarion.

Elle a composé la musique de ses films La Belle Verte et 18 ans après et dirige depuis 2003 la Chorale du Delta basée à Paris (quatre-vingt concerts en 2017) qui donne des concerts à Paris, Venise, en Bretagne, dans les Pays de Loire et dans la Drôme.

Coline Serreau a pris la direction du théâtre municipal de Nevers depuis juillet 2018.


Officier de la Légion d'Honneur

18 novembre :participe à l’Ensemble Orchestral Vocations qui donnera le 18 novembre prochain, en l’Eglise Notre Dame de Bonne Nouvelle à Paris, une représentation des Carmina Burana de Carl Off.



Partager le site