Brigitte TERZIEV
English version |
Suivez-nous sur :

née à Paris
le 14 novembre 1943

Brigitte TERZIEV

Section II : Sculpture
Fauteuil IX

Sculpteur

Élue membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 04 avril 2007, au siège créé par décret du 8 juin 1998




  • Biographie
  • Distinctions
  • Canal académie
  • Discours
  • Oeuvres

Brigitte Terziev est née en 1943 à Paris d’une mère peintre et pianiste et d’un père sculpteur qui avait été l’élève de Bourdelle. Plongée ainsi très tôt dans le monde des arts, c’est de ce dernier qu’elle apprendra les premiers rudiments de la taille de pierre et les secrets du métier.

Brigitte Terziev fréquente ensuite l’Ecole des Beaux-Arts où elle étudie dans l’atelier du sculpteur Robert Couturier. C’est le début de sa vie d’artiste qui ne se borne pas à la sculpture. Attirée par les arts vivants, la danse contemporaine et la danse africaine, elle apprend la gestuelle du corps et en tire l’enseignement qu’elle intègrera plus tard dans son vocabulaire plastique. Elle part à l’étranger, notamment en Yougoslavie, où elle collabore avec des auteurs et metteurs en scène de théâtre à différentes manifestations.
Elle revient à Paris en 1970, retrouve la sculpture et travaille le bois dur sur les conseils du sculpteur Coutelle.

Après avoir été tentée par l’abstraction, l’artiste n’aura ensuite de cesse de poursuivre ses recherches sur la forme et la lumière dans le seul but d’analyser et de parvenir à traduire les sentiments humains.
Ses oeuvres sont bientôt remarquées et en 1997, Brigitte Terziev reçoit le Prix Bourdelle. Plusieurs galeries défendent son travail, entre autres la galerie Art Public et la galerie Alain Margaron.

Brigitte Terziev a également réalisé trois courts-métrages sur son travail Ocre de chair (1996), Spectres (1998), Jehann (2000).




Sur les spectres

Dans l’équilibre terrestre, en rempart de combat,
En troupe de choc, dans l’empreinte argileuse et les carcasses
En offrande,à la configuration de l’espace, ils tiennent conseil.
Rugueux, ferrailleurs, donneurs de leçon, teigneux,
En défense armée, ils insistent au réveil.
A clous, à sang, en armure, au fil du vécu, ils interrogent
Et se dispersent sur la place de notre architecture intérieure.
Orchestre du désespoir, ils harmonisent les bas-fonds de nos pensées,
échangeant avec elles les partitions de la détresse
En chant de guerre. Cela commence en murmure souterrain
Dans l’ivresse du combat, ils réinventent l’espace
En terrassier de l’inconscient, ils stimulent le vide,
Pourchassant le doute cramponné derrière les armures de la peur.
Casqués, debout, en diagonale, ils partagent les lieux,
Et tiennent le siège.
Ils sont porteurs de messages et détenteurs du signe,
Une sourde chorale les anime. Ils scandent les pulsions du coeur,
pour faire ressortir en secret, dans la nuit, telle
La chrysalide du soldat,
Le chien de notre âme.


Texte de Brigitte Terziev

 

Expositions personnelles

1999 Espace Croix-Baragnon, Toulouse.
1998 Musée Bourdelle. Paris
1996 Galerie Aréa. Paris
1996 Galerie Art public Paris
1995 Galerie du Quai d'Orsay. Paris
1994 Château du logis. Brecey, Normandie.
1989 Espace Blary. Gordes,France
1986 Galerie Nane Stem, Paris
1980 Galerie de l'université, Paris
1971 Galerie Moutretard, Paris
1970 Maison de la Culture. Sarajevo
1967 Théâtre de Zènica. Bosnie
1966 Musée de Rovinj. Istrie

Expositions collectives

1995 Galerie nowhere land, Bruxelles
1994 Immel galerie, Chicago
1992 Galerie Lustman, Paris
1991 Galerie Vanuxem, Paris
1987 Eté de la sculpture, Nancy. France
1986 Hommage à Raoul Leven, Paris
1978 Tours multiples, Tours.


Prix

1997 Prix Bourdelle
1995 Prix de l'Académie des Beaux Arts
1986 Prix Georges Oudot
1982 Prix spécial de sculpture, Brécey
1970 Prix de sculpture Musée de Roving, Istrie


Salons

1997 : Salon de Mai, Paris
1978 à 1992 : Salon de Bollène, Vaucluse
1987 : Salon de Montrouge, Paris
1977 à 1987 : Salon de Brécey, Normandie
1985 : Salon d'Art Sacré, Paris
1977 à 1985 : Salon d'Automne, Paris
1977 à 1984 : Salon Comparaison, Paris

Chevalier des Arts et Lettres
Partager le site