Patrick de CAROLIS
English version |
Suivez-nous sur :

né en Arles
le 19 novembre 1953

Patrick de CAROLIS

Section VI : Membres libres
Fauteuil XI

Journaliste, écrivain

Élu membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 05 mai 2010, au fauteuil d'André Bettencourt

Directeur de la Fondation Paul Marmottan

Vice-Président de l’Académie des Beaux-Arts en 2017

  • Biographie
  • Distinctions
  • Actualités
  • Canal académie
  • Discours
  • Oeuvres

Patrick de Carolis est né en Arles en 1953. Après des études d'art dramatique et de danse à Montpellier, il décide de se consacrer au journalisme et sort diplômé en 1974 de l'École supérieure de journalisme de Paris.

Il débute sa carrière à France-Régions 3 (FR3), puis entre en 1975 à TF1 en tant que reporter au service des informations générales, avant de devenir chef de rubrique au service politique jusqu’en 1983. Grand reporter à Antenne 2 en 1984, il rejoint ensuite les équipes de la nouvelle chaîne privée « La Cinq » où il crée plusieurs magazines comme « Reporters », « Nomades » ou « Réussites ». En 1992, nommé Directeur de l’information, il crée sur M6 le magazine « Zone interdite ».

1997 marque son retour sur le service public en tant que Directeur des documentaires et magazines sur France 3 ; il y crée et présente jusqu'en 2005 le magazine culturel « Des racines et des ailes », émission consacrée au patrimoine français et mondial, avant d’être élu à la présidence du groupe France Télévisions, groupe qu’il dirige de 2005 à 2010.

Patrick de Carolis a également exercé des responsabilités au sein de la presse écrite, comme Directeur général du Figaro Magazine entre 2001 et 2004.

L’écriture est centrale dans le parcours de Patrick de Carolis : après Conversation, livre d’entretiens avec Bernadette Chirac en 2001, il publie Les Demoiselles de Provence en 2005, un recueil de poésie Refuge pour temps d’orage en 2009, porté au théâtre par Bérengère Dautun et en 2011, La dame du Palatin, roman historique dans lequel il fait revivre l’épouse du philosophe Sénèque. Et en 2014, Letizia Ramolino Bonaparte, la mère de toutes les douleurs aux Editions Plon.

Passionné par le spectacle vivant, Patrick de Carolis a créé en 2001 le festival « Les Éclectiques de Rocamadour », qui réunira pendant dix ans de grands interprètes de musique, de danse et de théâtre.

Fin 2010, il crée sa société de production, "Anaprod", principalement consacrée au monde de l’art ; il est également président du conseil d'administration de l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles.


Officier de la Légion d'Honneur
Chevalier de l'Ordre National du Mérite
Officier des Palmes Académiques
Officier des Arts et Lettres

A l'occasion de la séance publique annuelle des cinq académies le 24 octobre dernier dont le thème retenu était L'irrationnel, Patrick de Carolis, délégué de l'Académie des beaux-arts, est intervenu sur L’irrationnel : la lumière de l’art.

Son discours est disponible ici.
 



Partager le site