Albert FERAUD
English version |
Suivez-nous sur :

né Paris
le 26 novembre 1921

Albert FERAUD

Section II : Sculpture
Fauteuil Fauteuil VII

Sculpteur

Élu membre de l'Académie des Beaux-Arts,
le 01 mars 1989

Décédé le 11 janvier 2008.



  • Biographie
  • Distinctions
  • Discours
  • Oeuvres

A l’issue de solides études traditionnelles aux Ecoles des Beaux-Arts de Montpellier, de Marseille et de Paris (dans l’atelier d’Alfred Janniot), Albert Féraud obtient le Premier Grand Prix de Rome de Sculpture en 1951. De cette formation classique, il gardera jusque dans ses excès imaginatifs ultérieurs, le sens et le goût de l’équilibre. Son séjour de quatre ans dans la capitale italienne le met en contact avec les représentants de la jeune sculpture de ce pays, et notamment avec Nino Franchina.

Entre 1950 et 1960, il exécute de nombreuses œuvres en pierre ou en bronze, dont une série de bustes, de nature méditative, qui l’apparentent, par la perfection formelle et l’acuité psychologique, à Bourdelle ou à Despiau.

A partir de 1960, Féraud fait une double découverte décisive : celle du matériau récupéré et celle de la liberté créatrice. L’orientation de son œuvre va s’en trouver entièrement modifiée et, de figurative qu’elle était, va évoluer vers une abstraction de plus en plus marquée.

Après des recherches sur le plomb, au cours de ce que l’on peut appeler la période des « empreintes », plus ou moins archaïsantes, riches d’une belle puissance de suggestion dans l’immobilité rituelle, qui pourrait faire penser à une influence subtile de Giacometti et de Germaine Richier, et à travers eux, de divers arts « primitifs », Albert Féraud s’oriente vers des travaux en fer soudé puis en acier inoxydable. C’est l’époque de ses deux premières expositions importantes, en 1960 et 1961, à la Galerie 7 de Paris. Chaque année depuis lors, une exposition lui est consacrée tant en France qu’à l’étranger (Bâle, Zurich, Montréal, Lucerne, Francfort, Berlin, Varsovie, Turin…). Une importante bibliographie est consacrée à l’œuvre de cet artiste dont le nom est lié, pour l’essentiel, à l’exploration des possibilités de ce nouveau matériau, l’inox, dont Albert Féraud est certainement l’un des plus habiles et les plus inspirés manipulateurs.

Albert Féraud est passionné par la projection, dans l’espace à trois dimensions, de lignes, courbes, volutes et arabesques, dont le plan à deux dimensions était jusqu’alors le terrain d’exécution privilégié. C’est de ce jeu puissant et raffiné, évocateur de productions marines ou forestières, que le sculpteur tire sa végétation formelle, qui semble participer du délire baroque, dont une tradition occidentale, issue des flamboyances gothiques et illustrée encore au début du XXe siècle par Gaudi, maintient la permanence imaginative et le déploiement fastueux. Mais la sculpture de Féraud, jusque dans ses exubérances mouvementées où se manifeste la joie de vivre de l’artiste, garde par son sens de l’harmonie et de l’équilibre, une qualité et une densité plastique qui en font l’intérêt, aussi bien pour l’amateur de sculpture que pour l’architecte à la recherche d’une animation.




Quelques réalisations, monuments, sculptures en plein air, oeuvres dans l'architecture

- Relief (1957, pierre), CEG de Maizières les Metz, Moselle.
- La Terre, Haut relief, (1960, pierre) CET de Luxeuil les Bains, Haute Saône
- Huit piliers (1961, terre cuite), Lycée de Carcassonne.
- Sculpture (1962), CA de Pontarlier.
- Signal (1964, acier inoxydable), ENET de Marseille Saint-Tronc.
- Signal (1965, acier inoxydable), Centre Commercial d'Empalot, Toulouse.
- Mur claustra (1967, acier inoxydable), Faculté de Médecine et de Pharmacie de Grenoble.
- Sculpture (1967, acier inoxydable), Crédit Agricole d'Arles.
- Signal (1967, acier inoxydable), CES de Saint Barnabé de Marseille.
- Sculpture (1968, acier inoxydable), Faculté de lettres de Nice, avec Guino.
- Sculpture (1968, acier inoxydable), ZUP de la sac, Massy-Vilaine, Essonne.
- Fontaine (1970, acier inoxydable), CET de Loudun, Vienne.
- Signal (1970, acier inoxydable), CET de Saint-Etienne-du-Rouvray, Seine-Maritime.
- Porte de la Chapelle (1970, acier inoxydable ), Skôde, Suède.
- Sculpture (1971, acier inoxydable), CES de Morez, Jura.
- Fontaine (1971, acier inoxydable), Ecole Normale de Conflans-Sainte-Honorine, Yvelines.
- Sculpture (1972, acier inoxydable ), Fondation Port-Barcarès, Aude.
- Relief (1972, acier inoxydable), Station du RE.R, Saint-Germain-en-Laye, Yvelines.
- Signal (1973, acier inoxydable) pour la porte du soleil, plateau d'Assy, Haute Savoie.
- Sculpture (1974, acier inoxydable), Groupe Scolaire Wilson-Mulhouse, Reims, Marne. 
- Sculpture (1975, acier inoxydable ), CET Jean Moulin, Le Chesnay, Yvelines.
- Sculpture (1976, acier inoxydable ), CES de Garges-Ies-Gonnesses, Val d'Oise.
- Sculpture (1977, acier inoxydable ), Siège de la SACEM, Neuilly-sur-Seine.
- Signal (1978, acier inoxydable ), Musée d'Art Moderne de Dunkerque, Nord.
- Signal (1979, acier inoxydable ), Lycée de Fécamp.
- Signal (1981, acier inoxydable ), Lycée de Bastia.
- Signal (1981, acier inoxydable), LEP de Draguignan.
- Sculpture (1983, acier inoxydable), Bibliothèque de Chatillon-sous-Bagneux, Place du Marché.
- Sculpture et relief (1983, acier inoxydable), Maison de la Culture, Domazan, Gard. 
- Sculpture et relief (1983, acier inoxydable ), Boissy-sous-Saint-Yon, Essonne.
- Monument au Général Koenig, Maréchal de France (1984, acier inoxydable) porte Maillot, Paris, en collaboration avec Marc Landowski, Architecte. Prix Bartholdi-Eiffel.
- Sculpture (1986, acier inoxydable) Centre Commercial, Washington, USA Signal de 10m de hauteur .
- Signal (1986, acier inoxydable), Galaxie, diamètre 10 m, Autoroute de Genève, Aire de Bourg-Teyssonge, Bourg-en-Bresse.
- Monument à Victor Hugo (1986, acier inoxydable) Jardins de la Prefecture, Creteil, Val de Marne.
- Sculpture (1990, acier inoxydable) Carrefour de l'Espace, Cannes la Bocca, France
- Signal (1990, acier inoxydable) Le Touquet, France
- Sculpture Monumentale(1991, acier inoxydable) Fontenay sous Bois, France
- Sculpture (1994, acier inoxydable) Lycée Paul Robert, Les Lilas, Paris
- Fontaine Sculpture (1995, acier inoxydable) Hopital Montimeran, Beziers, France

 

Sculptures dans les musées

- Musée de SAINT-ETIENNE
- Musée CANTINI à MARSEILLES
- Musée des BEAUX-ARTS à CALAIS
- Musée de STOKHOLM ( Suède)
- Musée de BOCHUM ( Allemange )
- Musée ROYAUX de Belgique
- Musée du HAVRE
- Musée de DUNKERQUE
- Musée de SAINT-OMER
- Musée Municipal de TAIPEI (Taïwan)
- Musée Popular Art Contemporàneo Villajarnes CALDELLIN ( Espagne) 
- Musée of Fine Art KAOHSING ( Taïwan)

 

Bibliographie

- Jean-François Chabrun, Préface de l'exposition de la Galerie Raber, Lucerne.
- Denys Chevalier, Nouveau Dictionnaire de la Sculpture Moderne, Editions Fernand Hazan, Paris 1970.
- Les Muses, Encyclopédie des Arts, Edition Alpha-Grange Batelière, Paris 1971.
- Raoul-Jean Moulin, Préface de l'exposition de Saint-Etienne-du-Rouvray, 1972.
- Raoul-Jean Moulin, Préface de l'exposition l'Art et la Paix, Paris.
- Jean-François Chabrun, Edition le Musée de Poche, Paris 1974.
- Jean-François Chabrun, Préface de l'exposition Galerie Cavalero, Cannes 1973. 
- Geneviève Testanière et Raoul-Jean Moulin, Catalogue de l'exposition du Musée des Beaux-Arts du Havre, 1976.
- C. Cymbeline, Préface de l'exposition de la Galerie San-Carlo, Sorente 1977.
- Gérard Xuriguéra, Préface de l'exposition itinérante, Paris, Sarcelles, Saint-Nazaire, Saint-Omer, Montbéliard, 1979.
- Gérard Xuriguéra, La Sculpture Moderne en France depuis 1950, Editions Arted, Paris 1982.
- Gérard Xuriguéra, Les Années 50, Editions Arted , 1985. Peintures, Sculptures.
- Jean-Luc Epivent, Profil, 1980. 
L'Infini, Décembre 1991, André Daspre.
- Journal l'Equipe, 1993, Jean Cormier
-Revue Artistes, Décembre 1994 n°52, Michel Faucher
-Préface Exposition Pérrigueux 1995, Patrick-Gilles Persin
- Juliet et FERAUD 1995, Poesmage, propos recueillis par S. Bezghiche.
-Art Publishing house 1997, Xing Xiaoshing (Chine).

Nombreuses collections Publiques et privées.

 

Chevalier des Palmes Académiques
Officier de la Légion d'Honneur
Partager le site