Académie des Beaux-Arts
English version |
Suivez-nous sur :

Grand Prix d'Orgue Jean-Louis Florentz

Ce grand prix annuel, créé en 2002, d'un montant de 4500 € est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des CNR, des ENM ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. Il porte depuis 2005 le nom de Jean-Louis Florentz, membre de l’Académie des Beaux-Arts décédé en juillet 2004, qui a été l’artisan du rapprochement entre l’ACSPO et l’Académie des Beaux-Arts. 

  • Edition 2017
  • Edition 2016
  • Edition 2015
  • Edition 2014
  • Edition 2013
  • Edition 2012
  • Edition 2011
  • Edition 2010
  • Edition 2009
  • Edition 2008
  • Edition 2007
  • Edition 2006
  • Edition 2005
  • Edition 2004
  • Edition 2003

  • Loriane Llorca

    La 15e édition du Grand Prix d’Orgue international Jean-Louis Florentz - Académie des beaux-arts a été décerné à Loriane Llorca, jeune organiste française de 23 ans.

    Le communiqué de presse

    C’est à l’âge de 6 ans que Loriane Llorca débute ses études musicales au Conservatoire de Pau par le piano puis l’orgue avec Jesus Martin Móro. Elle étudie ensuite dans les classes de Stéphane Bois, Michel Bouvard et Jan Willem Jansen au Conservatoire de Toulouse et aborde aussi le pianoforte avec Yasuko Uyama-Bouvard.

    Titulaire d’une Licence de Musicologie de la Sorbonne, Loriane Llorca allie en tant que musicienne, théorie et pratique, tradition et modernité, complémentarités indispensables pour cette jeune artiste.

    Ainsi passionnée par un large répertoire et témoignant d’un éclectisme maîtrisé, Loriane Llorca s’attache à défendre une variété importante d’œuvres mettant en avant la richesse musicale de l’orgue. S’associant volontiers en concert à des solistes, elle accompagne régulièrement et avec bonheur des chanteurs, des instrumentistes et des ensembles. Soucieuse de la musique de son temps, elle participe aussi à la création d’œuvres contemporaines.

    Elle obtient en juin 2015 son prix d’orgue mention très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.

    Elève depuis 2016 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Olivier Latry et Michel Bouvard, elle remporte à l’âge de 23 ans, le 14 mai 2017 à la Cathédrale d’Angers dans le cadre du Festival Le Printemps des Orgues, le Grand Prix International d’Orgue Jean-Louis Florentz 2017 ainsi que le Prix Coup de Cœur du Public.

     

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2016 à Thomas Kientz, jeune français de 25 ans.

    Le communiqué de presse

     

    Né en 1991, Thomas Kientz commence ses études au Conservatoire de Strasbourg. Après avoir obtenu les diplômes d'études musicales et de perfectionnement dans les classes de piano de Michel Benhaîem et d'orgue de Daniel Maurer, il se perfectionne à Paris auprès de Vincent Warnier pour l'orgue, et de Nicolas Mallarte au conservatoire de Boulogne Billancourt pour le piano. En parallèle, il étudie l'improvisation avec Pierre Pincemaille au Conservatoire de Saint Maurdes-Fossés où il obtient le Diplôme d'Etudes Musicales.
    Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2011, il obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien ainsi qu'un premier Prix de contrepoint en 2014.
    Son désir d'approfondir les différentes époques du répertoire l'amène à compléter sa formation auprès de Louis Robilliard et d'Eric Lebrun pour la musique symphonique, de Francis Jacob pour la musique baroque allemande, de Lorenzo Ghielmi et d'Andrea Marcon pour la musique italienne du 17ème siècle, ainsi que du compositeur Benoît Mernier pour la musique contemporaine.
    Thomas Kientz termine actuellement trois Master : le premier en interprétation dans la classe d'orgue d'Olivier Latry et de Michel Bouvard, le deuxième dans la classe d'improvisation de Thierry Escaich et Laszlo Fassang, le troisième dans les classes d'écritures.
    Sur le plan international, Thomas Kientz se distingue par un Premier prix au 8ème concours international d'orgue de Saint Maurice (Suisse). Par ailleurs, il remporte le prix "Pierre de Manchicourt" pour la meilleure interprétation du répertoire polyphonique ainsi que le prix "Aristide Cavaillé-Coll" pour la meilleure interprétation du répertoire symphonique au 8ème concours international d'orgue de Béthune / Saint-Orner.
    Ces distinctions lui permettent d'accéder à la scène internationale pour des récitals tant comme soliste qu'accompagnateur. Il se produit en France, en Allemagne, en Suisse, en Italie, ainsi qu'aux Etats-Unis en tant que young artist in residence à la cathédrale de la Nouvelle Orléans (Louisiane) en 2013 et 2014.
    Thomas Kientz est organiste titulaire à Strasbourg à l'église Saint-Guillaume et à la cathédrale.

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2015 à Karol Mossakowski, jeune polonais de 25 ans, déjà lauréat du 1er Prix du prestigieux Concours International du Printemps de Prague en 2013.

    Le communiqué de presse

     

    Né en Pologne en 1990 dans une famille de musiciens, Karol Mossakowski débute la pratique de la musique à l’âge de trois ans par l’apprentissage du piano et de l’orgue avec son père. 
    Il intègre ensuite le lycée puis l’Académie de Musique de Poznań, où il a comme professeurs Elżbieta Karolak et Jarosław Tarnawski. Il est admis en 2011 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il reçoit l’enseignement de Michel Bouvard et Olivier Latry.
    Depuis 2013 il étudie l’improvisation dans la classe de Thierry Escaich et Philippe Lefebvre, ainsi que l’harmonie auprès de Fabien Waksman. Il remporte plusieurs concours nationaux en Pologne ainsi que le Concours International Feliks Nowowiejski à Poznań en 2010. En mai 2013, il gagne le 1er Prix du prestigieux Concours International du Printemps de Prague, qui lui ouvre les portes de nombreux festivals et ensembles musicaux notamment en République Tchèque, Pologne, Slovaquie et Angleterre.
    Il enregistre en avril 2014 des oeuvres de Wolfgang Amadeus Mozart et Charles-Marie Widor pour la Radio Nationale Tchèque. En 2012, il se voit attribuer une bourse de mérite du gouvernement français. Deux ans plus tard, il devient boursier du Fonds de Tarrazi et de la Fondation Meyer.
    Le 3 mai 2015, il remporte à la Cathédrale d’Angers le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts et le Prix Coup de Coeur du Public.

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2014 à Thomas Ospital, 24 ans, déjà lauréat du Conservatoire de Bayonne et de plusieurs autres prix.

    Cette édition 2014 revêtait un caractère exceptionnel avec l’hommage rendu à Jean-Louis Florentz disparu il y a 10 ans.

    Le communiqué de presse
     

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2013 à 
    Benjamin Pras.

     

    Ce Grand Prix annuel est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des Conservatoires Nationaux de Région, des Ecoles Nationales de Musique ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. La finale du concours a eu lieu sur le Grand-Orgue de la Cathédrale d’Angers.

    Ce Grand Prix porte depuis 2005 le nom de Jean-Louis Florentz, membre de l’Académie des Beaux-Arts décédé en juillet 2004, qui a été l’artisan du rapprochement entre l’ACSPO et l’Académie des Beaux-Arts.


    Site internet du Printemps des Orgues, http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2012 à 
    David Cassan.

     

    Ce Grand Prix annuel est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des Conservatoires Nationaux de Région, des Ecoles Nationales de Musique ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. La finale du concours a eu lieu sur le Grand-Orgue de la Cathédrale d’Angers.

    Ce Grand Prix porte depuis 2005 le nom de Jean-Louis Florentz, membre de l’Académie des Beaux-Arts décédé en juillet 2004, qui a été l’artisan du rapprochement entre l’ACSPO et l’Académie des Beaux-Arts.

    Ce Grand Prix annuel est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des Conservatoires Nationaux de Région, des Ecoles Nationales de Musique ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. La finale du concours a eu lieu sur le Grand-Orgue de la Cathédrale d’Angers.

    Site internet du printemps des Orgues, http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2011 à Virgile Monin.

     

    Ce Grand Prix annuel est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des Conservatoires Nationaux de Région, des Ecoles Nationales de Musique ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. La finale du concours a eu lieu sur le Grand-Orgue de la Cathédrale d’Angers.

    Ce Grand Prix porte depuis 2005 le nom de Jean-Louis Florentz, membre de l’Académie des Beaux-Arts décédé en juillet 2004, qui a été l’artisan du rapprochement entre l’ACSPO et l’Académie des Beaux-Arts.

    Site internet du Printemps des Orgues, http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2010 à Maïko Kato.

    Ce Grand Prix annuel est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des Conservatoires Nationaux de Région, des Ecoles Nationales de Musique ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. La finale du concours a eu lieu sur le Grand-Orgue de la Cathédrale d’Angers.

    Ce Grand Prix porte depuis 2005 le nom de Jean-Louis Florentz, membre de l’Académie des Beaux-Arts décédé en juillet 2004, qui a été l’artisan du rapprochement entre l’ACSPO et l’Académie des Beaux-Arts.

    Site internet du Printemps des Orgues, http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2009 à Louis-Noël Bestion de Camboulas.

    Ce Grand Prix annuel est destiné à promouvoir les jeunes organistes diplômés des Conservatoires Nationaux de Région, des Ecoles Nationales de Musique ou des Conservatoires Municipaux de la Ville de Paris. La finale du concours a eu lieu sur le Grand-Orgue de la Cathédrale d’Angers.

    Ce Grand Prix porte depuis 2005 le nom de Jean-Louis Florentz, membre de l’Académie des Beaux-Arts décédé en juillet 2004, qui a été l’artisan du rapprochement entre l’ACSPO et l’Académie des Beaux-Arts.

    Site internet du Printemps des Orgues, http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné en 2008 à Gabriel Bestion de Camboulas.

    • 2001 : Diplôme de Fin d’étude d’orgue au Conservatoire National de Région de Angers dans la classe de Denis Bordage
    • 2002 : Baccalauréat f 11 (technologie de la musique et de la danse)
    • 2003 : Diplôme d’Etudes Musicales (DEM) du Conservatoire National de Région de Nantes (incluant clavier, écriture, solfège)
    • Premier Prix du Conservatoire National de Région de Nantes en orgue dans la classe Michel Bourcier
    • 2005 : Premier prix du Conservatoire National de Région de Rueil Malmaison
    • 2006 : Prix d'excellence du Conservatoire National de Région de Rueil Malmaison
    • actuellement en année de Perfectionnement au Conservatoire National de Région de Rueil Malmaison dans la classe de François-Henri Houbart.
    • Suppléant du titulaire Guillaume Marionneau à l'orgue Cavaillé-Coll de la Cathédrale de Luçon (Vendée) de l'année 2000 à 2003.
    • Actuellement co-titulaire de l’orgue de l’église de Notre Dame de Nazareth à Paris.
    • Concerts en solistes à Paris, Nantes, Cunault, Bordeaux.

    Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts a été remis à Gabriel Bestion de Camboulas lors de la Séance publique annuelle de l’Académie des Beaux-Arts le 19 novembre 2008.

    Site internet du Printemps des Orgues: http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné le dimanche 8 mai 2007 à Mlle Saki AOKI.

    • 1989 – 1996
    Etude du piano avec K. Soéjima, à Tokyo.
    • 1996 – 2000
    Etude de l’orgue avec K. Utsumi, à Tokyo.
    • Mars 2000
    Entrée sur concours à l’Université nationale des beaux-arts et de la musique de Tokyo.
    • Avril 2000 à Mars 2004
    Classe d’orgue de Masaaki Suzuki à l’Université nationale des beaux-arts et de la musique de Tokyo.
    • Mars 2004
    Obtention de la Licence de Musique, spécialité Orgue Interprétation.
    • Octobre 2003
    Entrée sur concours en « cours de Maîtrise » (perfectionnement) à l’Université nationale des beaux-arts et de la musique de Tokyo.
    • Avril à Décembre 2004
    Poursuite des études dans la classe de Masaaki Suzuki.
    (Actuellement en congé d’études scolaires universitaires afin d’enrichir sa formation à l’étranger).
    • Octobre 2004
    Admise en cycle supérieur au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés dans la classe d’orgue d’Eric Lebrun.
    • Juin 2006
    1er Prix d’Orgue niveau perfectionnement au CNR de Saint-Maur-des-Fossés.

    Site internet du Printemps des Orgues : http://www.printempsdesorgues.com/

     

     

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné le dimanche 7 mai dernier à Olivier CHARDONNET.

    Né en 1972, Olivier CHARDONNET étudie tout d'abord le piano au Conservatoire National de Région de Limoges, puis l'orgue dans la classe de Pascale MELIS au Conservatoire de St-Cloud où il obtient en 2002 un Prix de perfectionnement à l'unanimité avec félicitations du Jury.
    Prix de piano Claude Kahn en 1990, Brevet Supérieur à l'unanimité au concours d'orgue Marcel Dupré de Chartres en 1999 et Premier Prix d'Honneur au Concours International de l'U.F.A.M. en 2003, il est organiste suppléant à l'église St-Michel-des-Lions de Limoges et responsable des investissements immobiliers dans une compagnie d'assurance-vie.

    Site internet du Printemps des Orgues, http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue Jean-Louis Florentz - Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné le dimanche 8 mai dernier à Régis PRUD’HOMME.

    Régis Prud’homme, après avoir commencé ses études d’orgue à La Roche-sur-Yon avec Michel Bourcier, a obtenu en 2002 son Diplôme d’Etudes Musicales au CNR de Tours dans la classe d’Olivier Vernet, et en 2004 un Premier Prix de perfectionnement en orgue dans la classe de Louis Robilliard au CNR de Lyon. La récompense qu’il vient d’obtenir est assortie d’engagements pour des concerts dans de nombreux festivals d’orgue en France.

    site internet du Printemps des Orgues : http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue de l’Académie des Beaux-Arts, organisé dans le cadre du Printemps des orgues par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné le dimanche 2 mai dernier à Lidia KSIAZKIEWICZ.

    Née à Poznan (Pologne) en 1977, Lidia KSIAZKIEWICZ a étudié le piano et l’orgue dans sa ville natale (prix d’excellence à l’orgue en 2002 dans la classe du Dr KAMINSKI), ainsi qu’à l’Académie de Musique de Bydgoszcz (diplôme de piano en 2001 dans la classe du Jerzy GOZISZEWSKI). Elle a obtenu en 2003 une Médaille d’or « à l’unanimité » au CNR de Saint-Maur-des Fossés dans la classe d’orgue d’Eric Lebrun.
    Lidia KSIAZKIEWICZ a déjà été couronnée lors de plusieurs concours, tant au piano qu’à l’orgue (Varsovie, Haarlem, Graz). Elle a participé à de nombreuses académies d’été, notamment avec Jean Boyer, Loïc Mallié, Ludger Lohmann, Lorenzo Ghielmi… Elle a donné des concerts en France, en Pologne, en Allemagne, en République Tchèque, en Albanie, en Italie, aux Pays-Bas…. Elle est actuellement élève en perfectionnement dans la classe d’Eric Lebrun à Saint-Maur.

    site internet du Printemps des Orgues : http://www.printempsdesorgues.com/

  • Le Grand Prix d’Orgue de l’Académie des Beaux-Arts, organisé par l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire, a été décerné le dimanche 4 mai dernier à Thomas MONNET.

    Né en 1979, Thomas Monnet a obtenu en 2002 un Diplôme d’Etudes Musicales au CNR de Reims (classe d’orgue de Pierre Méa), puis un Prix de Perfectionnement dans la classe d’Eric Lebrun au CNR de Saint-Maur-des-Fossés. Il est actuellement étudiant au CNSM de Lyon (classe de Loïc Mallié) ainsi qu’au CNR de cette même ville (classe de Louis Robilliard). Il a déjà donné de nombreux concerts en soliste ou avec chœur et a été organiste à la Cathédrale de Reims jusqu’en 2000. Il est aujourd’hui organiste à Courbevoie (92).

Partager le site