COMMUNIQUE DE PRESSE
(fiche-académicien en cours d'élaboration)

ELECTION A L'ACADEMIE DES BEAUX-ARTS

A l'issue de la séance plénière du mercredi 18 décembre 2002, Arnaud d'Hauterives, Secrétaire perpétuel de l'Académie des Beaux-Arts, a le plaisir d'annoncer l'élection de M. François-Bernard MÂCHE dans la section de Composition musicale, au fauteuil précédemment occupé par Iannis XENAKIS.

Né en 1935 à Clermont-Ferrand dans une famille de musiciens depuis trois générations, François-Bernard MÂCHE fait des études musicales avec Emile Passani et Olivier Messiaen au Conservatoire National de Musique de Paris (Prix de philosophie de la musique en 1960).

Membre fondateur du Groupe de Recherches Musicales de Pierre Schaeffer (1958-1963), ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm (1955-1959), il est diplômé d’archéologie grecque (1957), agrégé de Lettres (1958) et docteur d’Etat en musicologie (1980).

Compositeur et professeur invité dans de nombreux pays, auteur de nombreux articles théoriques et d’ouvrages tels que : Les mal entendus, Musique, Mythe, Nature, Varèse, vingt ans après, Entre l’observatoire et l’atelier, il a reçu le Prix de la Biennale de Paris (1963), Prix Enesco de la Sacem (1964), Prix Italia (1977), Prix Chartier de l’Académie des Beaux-Arts (1984), Grand Prix National de la Musique (1988), il a été fait Commandeur dans l’Ordre des Arts et des Lettres (1990).

François-Bernard MÂCHE a élaboré une théorie et une méthode personnelles de composition, centrées autour des idées de modèle et d’archétype, et les a appliquées dans une part importante de son catalogue, qui compte plus de 80 titres. Il mène une carrière internationale de compositeur.

François-Bernard MÂCHE est Directeur d’études à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Il a obtenu en 1998 le Prix Rossini de l’Académie des Beaux-Arts.