Automne 2007 - page 16

30
31
A
vec le Grand Prix d’Architecture 2007, l’Académie
des Beaux-Arts entend contribuer à inciter les
jeunes architectes à s’impliquer dans l’invention
d’un nouveau mode de vie durable.
Sous l’impulsion de la section d’Architecture, le Grand
Prix affiche désormais clairement une double ambition :
- Rendre aux architectes leur juste place au cœur de la
cité, “en n’oubliant pas que cette place était jadis à la
droite du pharaon”, comme le dit Michel Folliasson ;
- Se mettre davantage en phase avec les enjeux d’actualité
en redonnant à l’architecture sa fonction essentielle rappelée,
sous la Coupole, par Claude Parent : “Tous mes efforts d’ar-
chitecte se font, depuis quarante ans, pour améliorer l’usage
que l’on fait de la terre pour vivre et habiter”.
Cette ambition nouvelle affichée cette année par le
Grand Prix d’Architecture a vocation à s’inscrire dans la
durée. Ainsi et de manière inédite, les trois lauréats de
cette année auront la possibilité d’accéder directement à
l’épreuve finale du Grand Prix 2008 en surnombre des
candidats qualifiés.
La première épreuve, consistant en une esquisse conçue
de manière indépendante, a conduit à l’examen des
dossiers de candidatures tous déposés par des architectes
et étudiants en architecture, ressortissants européens,
n’ayant pas dépassé 35 ans au 1er janvier 2007.
Vingt candidats ont été retenus pour la deuxième
épreuve : une montée en loge d’une durée de 20 heures
qui s’est déroulée le mercredi 25 avril à 7h30 jusqu’au
jeudi 26 avril 2007 à 3h30.
Au terme de cette deuxième phase, huit finalistes ont été
retenus pour présenter leurs projets d’architecture, qui
devaient cette année être complétés par une présentation
visuelle numérique.
L’Académie des Beaux-Arts bénéficie pour ce concours
d’un important partenariat technologique avec la société
HP et du soutien d’un certain nombre d’éditeurs de logi-
ciels informatiques : Abvent, Adobe Systems, Arc
Technology, Autodesk, Bentley, Cesyam, Nemetschek.
Grand Prix d’Architecture 2007
de l’Académie des Beaux-Arts
L’Académie des Beaux-Arts a désigné fin juin les lauréats du Grand Prix d’Architecture.
Par le choix de son thème, “Le nouvel établissement humain”, très ancré dans la recherche, et l’esprit qui
l’anime, l’édition 2007 du Grand Prix d’Architecture témoigne de la volonté de l’Académie des Beaux-Arts de
s’impliquer activement dans les questions de société et en particulier de prendre sa part du grand débat
actuel autour de la place, de la fonction et de l’impact de l’architecture sur le monde.
P
rix
&
C
oncours
Retrouvez tous les Prix et Concours sur le site
Le Grand Prix (prix Charles Abella), d’un montant de 25 000 euros,
a été décerné à
Sébastien Chauvel
(photo ci-dessous).
Le Deuxième Prix (prix André Arfvidson), d’un montant de
10 000 euros, a été décerné à
Christophe Berlieb
(photo ci-dessus).
Le Troisième Prix (prix Paul Arfvidson), d’un montant de 5 000 euros,
a été décerné à
Vincent Champier
.
A droite : la Salle Comtesse de Caen, Palais de l’Institut, où étaient exposés
les travaux des lauréats.
En haut, de gauche à droite : Sébastien Chauvel (Grand Prix),
Christophe Barlieb (2
e
Prix), Michel Folliasson et Claude Parent,
membres de la section d'architecture et co-présidents du jury,
Robert Chauvin, Correspondant de la section d'architecture et
membre du jury, Roger Taillibert, membre de la section
d'architecture et membre du jury, Vincent Champier (3
e
Prix).
Olivier Gillet (HP), Sébastien Chauvel, Michel Folliasson
et Arnaud d'Hauterives, Secrétaire perpétuel de l'Académie.
1...,6,7,8,9,10,11,12,13,14,15 17
Powered by FlippingBook