Automne_2005 - page 4

7
6
L’Art, “les Beaux-Arts” excluaient délibérément, voici encore
peu de temps, tout ce qui n’était pas recherche pure de
l’Esthétique, par exemple, la photographie dont l’aspect
mécanique semblait laisser croire à certains que la part de
création y était réduite. Ceux qui me connaissent, savent que je
suis un fervent défenseur des causes difficiles et que j’ai toujours
aspiré à faire admettre cette discipline dans les statuts de notre
Académie, soucieux de la pluralité de son dynamisme.
20 ans après la création de la section consacrée aux Créations
artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel, la Photographie
devient la huitième section de l’Académie des Beaux-Arts, ce qui
ne peut que réjouir le Secrétaire perpétuel que je suis.
Dois-je rappeler que beaucoup de photographes qui ont honoré
leur époque étaient souvent des peintres, parfois des
dessinateurs ou des sculpteurs ? Dans tous les cas, des
connaisseurs soumis aux exigences artistiques, que ce soit
Delacroix,
Degas,
Man Ray, Brassaï, Cartier-Bresson...
Arnaud d’Hauterives
Ci-contre : compte rendu de l’Académie des Sciences annonçant
la communication consacrée aux travaux de Louis Daguerre (1787-1851).
Séance au cours de laquelle furent invités les membres de
l’Académie des Beaux-Arts.
Dossier
La huitième section
“La photographie à l’Académie des Beaux-Arts”
1,2,3 5,6,7,8,9,10,11,12,13
Powered by FlippingBook