Ete 2006 - page 2

3
2
Lettre
de
l'
ACADEMIE
des
BEAUX-ARTS
I N S T I T U T
D E F R A N C E
Evénement : l’inauguration à Paris,
du Musée du quai Branly voulu par
l e Prés ident de l a Républ ique
Jacques Chirac, comme, avant lui,
Georges Pompidou avait voulu le Centre de création artis-
tique qui porte son nom, comme Valéry Giscard d’Estaing
le Musée d’Orsay voué au XIX
e
siècle, comme François
Mitterrand a assuré la réalisation du Grand Louvre. Tradition
présidentielle de la rencontre du goût pour les beaux-arts
et du pouvoir politique. En trois décennies, Paris a été doté
de quatre musées prestigieux embrassant l’histoire de l’ex-
pression artistique.
L’intérêt pour les arts premiers, la passion qu’ils ont suscitée,
les recherches des amateurs, collectionneurs, experts, ethno-
graphes, qu’ils ont déterminées au cours des générations, les
avaient inscrits au Musée des arts d’Afrique et d’Océanie et
dans les laboratoires du Musée de l’Homme.
Leur consacrer un musée répond à une ambition nouvelle.
Ceux qui en ont la charge en précisent ici l’originalité nova-
trice au regard d’un visiteur promu usager familier dans l’ac-
cord du parcours muséographique et du jeu architectural
imaginé par Jean Nouvel. Mais la conception, en soi fasci-
nante, n’échappe pas à un débat que la
Lettre de l’Académie
des Beaux-Arts
a voulu librement ouvert.
Enfin, la section de Photographie nouvellement créée accueille
ses deux premiers membres : Lucien Clergue et Yann Arthus-
Bertrand. Nous reviendrons plus longuement sur cette élec-
tion dans le prochain numéro de la
Lettre
, mais souhaitons-
leur dès aujourd’hui la bienvenue parmi nous !
LETTRE DE L'ACADÉMIE DES BEAUX-ARTS •
Directeur de la publication :
Arnaud d’Hauterives •
Comité de rédaction
: délégué Paul-Louis Mignon ;
membres : Yves Boiret, Francis Girod, Gérard Lanvin, François-Bernard Mâche, François-Bernard Michel, Guy de Rougemont •
Conception générale, rédac-
tion et coordination
: Nadine Eghels •
Conception graphique, réalisation
:
Impression :
Imprimerie Delcambre • ISSN 1265-3810 • Photos :
pages 1, 4-5, 6, 7 et 28 : CmP, page 3 : Brigitte Eymann, page 8 : Patrick Gries / Bruno Descoings, page 10 : Nicolas Borel, page 11 : Yves Bellier, page 12 : Guy
Vacheret, pages 12-13 : Antonin Borgeaud, pages 15, 22, 23, 24, 25 et 26 : droits réservés, pages 16-17 : Bernard Lortat-Jacob, page 19 : Studio Ferrazzini-
Bouchet, page 20 : Hélène et Philippe Leloup •
Académie des Beaux-Arts
23, quai de Conti 75006 Paris •
sommaire
page 2
Editorial
page 3
Actualités :
Centenaire de Marc Saltet
pages 4 à 21
Dossier :
“Les arts premiers”
pages 22, 23
Actualités :
Les éoliennes
Décorations,
La lettre d’information
électronique,
Publication
Exposition :
Hommage à Paul Marmottan
page 24
Communication :
“Mozart, un anniversaire”
Par Gilles Cantagrel
page 25
Communication :
“Biologie de l’esthétique”
Par Yves Christen
page 26
Communication :
“Thomas Mann et le
Docteur Faustus :
Le Diable et la Musique”
Par Serge Nigg
page 27
Communication :
“L’Architecture Oblique”
Par Claude Parent
page 28
Calendrier des académiciens
Editorial
A
ctualités
C
e fut l’occasion d’évoquer sa longue et brillante carrière (Architecte en chef e t conservateur du Domaine
de Versailles et des Trianons durant près de vingt ans, Architecte en chef et conservateur du Domaine
national du Louvre et des Tuileries, Inspecteur général des Bâtiments civils et Palais nationaux, Architecte
de l’Hôtel des Monnaies et Médailles à Paris…), mais aussi de rendre un vibrant hommage à cet homme excep-
tionnel, que l’Académie des Beaux-Arts est fière de compter dans ses rangs.
Paul Andreu et Yves Boiret, membres de la section d’Architecture, et Léonard Gianadda, membre associé
étranger, ont tenu à exprimer leur émotion et leur admiration.
Tu étais notre doyen. J’étais, pour un court moment, le plus jeune. Nous étions tous les deux architectes.
Je ne te connaissais pas mais il m’a semblé que ma place la plus naturelle était auprès de toi.
Tu m’as encouragé dans cette pensée. J’ai découvert alors qui tu étais et, grâce à toi, grâce à ton ouverture et à
ta gentillesse, nous sommes devenus amis.
Est-ce que je vais encore – je l’ai déjà fait plusieurs fois – faire l’éloge de l’amitié. Oui. Cicéron le dit : il n’y a pas
de satiété dans l’amitié.”
Paul Andreu
, membre de la section d’Architecture
Depuis trente trois ans, une fidélité exceptionnelle et rare a marqué sa présence en toutes les séances
de notre Académie. Il raconte lui-même qu’occupant le sixième fauteuil, ses trois prédécesseurs en ce siège
furent successivement Pierre-François Fontaine, Victor Laloux et Charles Lemaresquier, tous trois grands archi-
tectes dont la longévité fut respectivement de 91 ans, puis 87 ans, enfin 102 ans.
En ce XXI
e
siècle se poursuit donc un parcours prometteur vers un nouveau record, avec celui dont nous fêtons,
ce soir, le centenaire.”
Yves Boiret
, membre de la section d’Architecture
Ce qui me touche profondément, c’est l’amitié que tu m’as toujours témoignée, prodiguée. Marc, je vais
te confier un secret : tu es né en 1906, mais tu ignores que mon papa, disparu en 1972 déjà, était égale-
ment né en 1906, la même année que toi. Il avait ton âge. Aujourd’hui, je te fais une confidence : depuis que je te
connais, je t’ai toujours considéré comme un père”.
Léonard Gianadda
, membre associé étranger
Centenaire de
Marc Saltet
Le 5 avril 2006, une séance spéciale a été organisée en l’honneur de notre confrère Marc Saltet,
membre de la section d’Architecture, qui fête son centenaire.
Marc Saltet et son confrère Paul Andreu.
Ci-dessous : médaille concue par Gérard Lanvin,
membre de la section de Sculpture, et réalisée
par la Maison Arthus-Bertrand.
1 3,4,5,6,7,8,9,10,11,12,...15
Powered by FlippingBook