Ete 2010 - page 2-3

Le Domaine de Chantilly… un nom,
un lieu qui font rêver. On connaît
bien sûr le château, le parc magnifi-
que, les Grandes Écuries superbes,
le Musée Condé qui abrite nombre de chefs-d’œuvre de la peinture
européenne… mais que savons-nous de l’histoire de ce domaine illus-
tre, des transformations qu’il a connues, des aléas de sa conservation,
de son programme de restauration, de son fonctionnement et de sa
gestion, de la Fondation qui l’anime, des perspectives d’avenir qui
s’ouvrent à lui ?
Dans ce numéro estival de
La Lettre
, sous la conduite de notre confrère
Yves Boiret, membre du Collège des Conservateurs et de la section
d’Architecture, nous partons à la découverte de ce lieu à la fois célèbre
et méconnu. Le dossier qu’il a dirigé permet d’aborder les différents
aspects patrimoniaux, organisationnels, muséographiques, grâce à la
participation généreuse d’intervenants tous impliqués dans le rayon-
nement du Domaine de Chantilly.
Les contributions de Son Altesse Karim Aga Khan, Président de la
Fondation pour la sauvegarde et le développement du Domaine de
Chantilly Associé étranger de l’Académie des Beaux-Arts, de Gabriel
de Broglie, Chancelier de l’Institut de France, de Jean-François
Jarrige, membre du Collège des Conservateurs et de l’Académie des
Inscriptions et Belles-Lettres, d’Alain Decaux de l’Académie française,
de Jean-Pierre Babelon, membre de l’Académie des Inscriptions et
Belles-Lettres et Président du Comité scientifique des travaux de
restauration du Domaine de Chantilly, de Nicole Garnier, conservateur
général du Patrimoine, chargée du Musée Condé à Chantilly, sont
précieuses car elles permettent d’appréhender le lieu dans sa diversité
et sa complexité. Qu’ils en soient ici chaleureusement remerciés.
sommaire
page 2
Editorial
pages 3 à 5
Exposition :
L’Académie des
Beaux-Arts de Russie,
Histoire et modernité
pages 6 à 23
Dossier :
« Le Domaine de Chantilly »
page 24
Élection :
Patrick de Carolis
Actualités :
Voyage à la Casa
de Velasquez
Distinctions
page 25
Hommage à
Leonardo Cremonini
pages 26, 27
Exposition :
Musée Marmottan Monet
« Monet et l’abstraction »
pages 28, 29
Exposition :
« Les sculpteurs de
l’Académie des Beaux-Arts
au Château de Lacoste »
Par Lydia Harambourg
pages 30 et 31
Communications :
« Chopin à Paris »
Par Brigitte François-Sappey
« Comprendre la musique :
une nouvelle voie »
Par Simha Arom
page 28
Calendrier des académicien
s
E
ditorial
Lettre
de
l’
ACADÉMIE
des
BEAUX-ARTS
I N S T I T U T D E F R A N C E
LETTRE DE L’ACADÉMIE DES BEAUX-ARTS •
Directeur de la publication
: Arnaud d’Hauterives •
Comité de rédaction
: délégué Paul-Louis Mignon ;
membres : Louis-René Berge, Yves Boiret, Edith Canat de Chizy, Gérard Lanvin, François-Bernard Michel, Lucien Clergue
Conception
générale, rédaction et coordination
: Nadine Eghels •
Conception graphique, réalisation
:
Impression
: Belzica - Imprimerie
Frazier • ISSN 1265-3810 •
Académie des Beaux-Arts 23, quai de Conti 75006 Paris
2
|
| 3
L’Académie des Beaux-Arts de Russie,
Histoire et modernité
A
travers de nombreux documents issus du musée et
de la bibliothèque de l’Académie des Beaux-Arts de
Russie (tableaux, archives photographiques, gravures,
ouvrages, films), cette exposition a illustré les principales étapes
de l’histoire et de l’évolution de cette institution essentielle de
la vie culturelle russe de sa fondation au XVIII
e
siècle jusqu’à
nos jours. Elle s’est attachée particulièrement à mettre en
lumière l’importance des liens entretenus dès sa création par
l’Académie des Beaux-Arts de Russie avec la culture française,
dont l’Académie française et l’Académie de France à Rome
étaient les plus illustres dépositaires.
La diversité des éléments exposés, des premiers projets
des architectes français Jacques François Blondel et Jean-
Baptiste Vallin de la Mothe pour les façades de l’Académie des
Beaux-Arts de Russie à Moscou et Saint-Pétersbourg, jusqu’à
la présentation des activités les plus récentes conduites par
l’Académie dans tous les domaines artistiques, a proposé un
voyage passionnant à travers l’histoire de l’institution ; trois
siècles de liens culturels entre la Russie et la France se sont
ainsi trouvés restitués, retraçant la permanence d’un dialogue
dont cette manifestation a constitué une preuve vivante.
En haut : V.I. Yakobi (1834-1902),
Inauguration de l’Académie
des Beaux-Arts de Russie
, 1889.
Ci-contre : étudiants des Ateliers artistiques d’Etat libres, 1920,
photographe inconnu.
E
xposition
Dans le cadre de l’Année France-Russie,
l’Académie des Beaux-Arts de Russie a présenté
une exposition dédiée à son histoire tricentenaire,
en partenariat avec l’Académie des Beaux-Arts de
l’Institut de France, à la salle Comtesse de Caen.
À cette occasion fut dévoilé au public le tableau
récemment restauré du peintre André Brouillet
figurant la réception du Tsar Nicolas II et de la
Tsarine Alexandra Feodorovna à l’Académie fran-
çaise le 7 octobre 1896.
Alexandre Orlov, Ambassadeur de Russie en France, Arnaud d’Hauterives,
Secrétaire perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts - Institut de France et
Zourab Tsereteli, Président de l’Académie des Beaux-Arts de Russie.
Photo DR.
1 4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19,20-21,22-23,...32
Powered by FlippingBook