Ete_2003 - page 8

14
15
L
e Grand Prix d’orgue de l’Académie
des Beaux-Arts est organisé par
l’Association pour la Connaissance, la
Sauvegarde et la Promotion des Orgues du
Maine-et-Loire, avec le soutien des Villes
d’Angers et de Beaufort-en-Vallée, dans le
cadre du “Printemps des Orgues”. Il a été
décerné le dimanche 4 mai dernier à
Thomas Monnet
.
Ce Grand Prix annuel, doté d’une récom-
pense de
3 000 euros
, est destiné à pro-
mouvoir les jeunes organistes diplômés
des Conservatoires Nationaux de Région,
des Ecoles Nationales de Musique ou des
Conservatoires Municipaux de la Ville de
Paris. Les épreuves se sont déroulées les
3 et 4 mai ; la finale a eu lieu sur le Grand-
Orgue de la Cathédrale d’Angers, et le
jury était présidé par Olivier Latry,
organiste titulaire du Grand-Orgue de
Notre-Dame de Paris.
Né en 1979, Thomas Monnet a obtenu un
Diplôme d’Etudes Musicales au CNR de
Reims (classe d’orgue de Pierre Méa), puis
un Prix de Perfectionnement dans la classe
d’Eric Lebrun au CNR de Saint-Maur-
des-Fossés. Il est actuellement étudiant
au Conservatoire National Supérieur de
Musique de Lyon (classe de Loïc Mallié)
ainsi qu’au CNR de cette même ville
(classe de Louis Robilliard). Il a déjà
donné de nombreux concerts en soliste ou
avec chœur et a été organiste à la cathé-
drale de Reims jusqu’en 2000. Il est
aujourd’hui organiste à Courbevoie.
L’Académie des Beaux-Arts, en s’asso-
ciant à cette manifestation, poursuit sa
mission de soutien et de promotion des
jeunes artistes
u
L
’Académie des Beaux-Arts vient de
décerner le Prix de Musique de la
Fondation Simone et Cino del Duca
2003 d’un montant de
38 000 euros
.
Ce prix, créé en 1995 par Madame
Simone del Duca est décerné chaque
année, en alternance à un interprète
français, soliste de moins de quarante
ans, et à un compositeur, français de
préférence, pour l’ensemble de son
œuvre. Il a été attribué à la harpiste
Marie-Pierre Langlamet
.
Née en 1967, Marie-Pierre Langlamet a
effectué ses études musicales au
conservatoire de Nice, et suivi des
masterclasses auprès notamment de Lily
Laskine. Partie à Philadelphie pour
approfondir sa formation, elle remporte
très tôt de nombreux prix
internationaux : Concours International
de l'île de Man, Concours Louise
Charpentier, Concours International de
Genève, Concours International de
Harpe d'Israël. Elle est aussi lauréate
Juventus (Conseil de l'Europe).
Depuis 1993, elle est harpe solo de
l'Orchestre Philharmonique de Berlin,
après avoir occupé le même poste à
l'Orchestre du Metropolitan Opera de
New-York ; parallèlement, elle poursuit
sa carrière de soliste et de chambriste.
Elle a joué notamment avec le
Philharmonique d'Israël, l'Orchestre de
la Suisse Romande, l’Orchestre National
de Lille, l'Ensemble Orchestral de
Paris, l’Orchestre de Picardie...
En France, elle s'est déjà produite au
Théâtre de la Ville, au Théâtre des
Champs Elysées, au Théâtre du
Châtelet... Elle donne régulièrement
des master-classes à la Juilliard School
de New-York.
Ce prix sera remis officiellement au
cours de la Séance publique annuelle de
l’Académie des Beaux-Arts, le mercredi
19 novembre 2003
u
L
’Académie des Beaux-Arts vient de
décerner le Prix de Chant choral
Liliane Bettencourt 2003 d’un montant de
38 000 euros.
Ce p rix, créé en 199 0 par Li liane
Bettenc ourt e t so n épo ux, And ré
Bettencourt, membre de l’Académie,
récompense chaque année un chœur, en
alternance parisien, de province ou étran-
ger et a été attribué au
Copenhagen
Royal Chapel Choir.
Le Chœur de la Chapelle Royale de
Copenhague a été fondé en 1924 par
Mogens Wöldike pour interpréter le
répertoire vocal à voix d’hommes et de
garçons, du Moyen-Age à nos jours.
Depuis 1959, il est attaché à la chapelle
royale du château de Christianborg. Son
titre lui a été accordé en 1998 par sa
Majesté la Reine. Le Chœur a donné un
nombre considérable de concerts au
Danemark et à travers le monde. Il a com-
mandé des œuvres à des compositeurs de
renom. Il a aussi participé à de nom-
breuses émissions radiophoniques et télé-
Prix
et
concours
Prix
et
concours
Prix de dessin
PierreDavid-Weill
2003
L
e jury du prix de dessin Pierre
David-Weill, composé de membres
de l’Académie des Beaux-Arts, s’est
réuni le 6 mai dernier pour juger les
œuvres de 85 artistes candidats. Ce
concours, créé par Pierre David-Weill
en 1971, est ouvert, chaque année, aux
artistes de moins de 30 ans, sans
condition de nationalité.
Le
Premier Prix
, d’un montant de
6 100 euros
, a été décerné à
Fabien Merelle
, de nationalité
française, né en 1981, étudiant en
deuxième année à l’Ecole nationale
supérieure des beaux-arts de Paris.
Le
deuxième prix
, d’un montant de
2 285 euros
, a été attribué à
Quentin
Garel
, de nationalité française, né en
1975. Diplômé de l’Ecole nationale
supérieure des beaux-arts de Paris, il a
été membre de la section artistique à la
Casa de Velasquez à Madrid pendant
deux ans. Il a reçu en 2001 le prix
international d’Art contemporain de
Monte-Carlo et en 2002 le prix de
sculpture du salon d’Art contemporain
de Montrouge, ainsi que le prix de
sculpture de la fondation COFFIM.
Le
troisième prix
, d’un montant de
1 525 euros
, a été décerné à
Daphné
Lisse
, de nationalité française, née en
1974. Diplômée de l’Ecole nationale
supérieure des beaux-arts de Paris en
2000, elle a fait un séjour à la fondation
de Lourmarin-Laurent-Vibert. Depuis
1997, elle a participé à de nombreuses
expositions personnelles et collectives.
Il est à noter que 35 artistes étrangers
(résidant en France) ont participé à ce
concours, représentant 17 pays
(Bulgarie, Chine, Corée, Equateur,
Grande-Bretagne, Irlande, Israël, Japon,
Pologne, Russie, Suède, Suisse, Ukraine,
Taïwan, Yougoslavie, Zimbabwé).
En plus des trois prix, le jury a
sélectionné les œuvres de 34 candidats
pour participer à l’exposition qui s’est
tenue salle Comtesse de Caen du 15 au
21 mai
u
Grand Prix
d’orgue
de l’Académie des
Beaux-Arts 2003
Prix de musique
de la Fondation
Simone et Cino
del Duca
2003
Prix de chant choral
Liliane Bettencourt
2003
visuelles, et a enregistré plusieurs CD
pour EMI, Decca, Vanguard, Chandos,
Kontrapunkt et Danica Records.
Le Copenhagen Royal Chapel Choir est
dirigé depuis 1991 par Ebbe Munk.
Le prix sera remis officiellement au
Copenhagen Royal Chapel Choir au cours
de la Séanc e publique annuelle de
l’Académie des Beaux-Arts, le mercredi
19 novembre 2003
u
Le Chœur de la Chapelle Royale de
Copenhague sous la direction de Ebbe Munk.
Orgue de la cathédrale d’Angers.
Marie-Pierre Langlamet.
Ci-dessous, de haut en bas :
œuvres de Fabien Merelle, premier Prix,
Quentin Garel, deuxième prix,
et Daphné Lisse, troisième prix.
1,2,3,4,5,6,7 9
Powered by FlippingBook