Hiver 2007 - page 14

26
27
P
rix
&
C
oncours
Retrouvez tous les Prix et Concours sur le site
P
rix
&
C
oncours
L
e
Prix de Peinture
2007 a été décerné à
Gérard Garouste
pour l’en-
semble de son œuvre. Né en 1946, Gérard Garouste est, dans sa généra-
tion, un des peintres français qui a retenu l’attention du monde de l’art et
atteint la notoriété tant en France qu’à l’étranger dès le début des années 1970.
Son œuvre, depuis ses commencements, est apparue forte et singulière par l’in-
vention des thèmes, œuvre où l’imaginaire et le réel se côtoient, œuvre toujours
continue, dans tous ses développements ultérieurs, à la fois proche et mythique,
libre dans ses audaces mais nourrie de la rigueur ancienne de la tradition de la
peinture baroque.
Le
Prix de Composition musicale
a été attribué au compositeur
Gilles
Tremblay
. Âgé de 75 ans, le compositeur Gilles Tremblay est aujourd’hui la
figure dominante de la musique au Québec. Il a complété ses études à Montréal
par de longs séjours en France, pour y travailler avec Olivier Messiaen
(analyse), Maurice Martenot (ondes), Yvonne Loriod (piano) et Andrée
Vaurabourg (écriture). A cette formation “classique” des musiciens de sa géné-
ration, s’est ajoutée l’expérience de ses travaux au Groupe de Recherches
Musicales de l’ORTF, sous la direction de Pierre Schaeffer, et aux cours d’été
de Darmstadt avec Karlheinz Stockhausen et Pierre Boulez. Ses œuvres sont
jouées en Amérique, au Japon et en Europe. Par ce choix, la section entend non
seulement saluer le talent d’un grand artiste, mais aussi renforcer les liens et les
échanges entre la France et le Canada.
Le
Prix de Sculpture
a été décerné à
Michel Charpentier
. Né en 1927 à
Auvers-sur-Oise, Michel Charpentier est l’auteur d’une œuvre aussi hétérodoxe
que significative. Le monde de Michel Charpentier est peuplé de créatures
fantasmagoriques, femmes, hommes, animaux évoquant parfois des figurines
primitives. Les chairs affaissées, déformées, les postures étranges et parfois
obscènes de ces totems de la modernité expriment un monde tour à tour
burlesque et effrayant. […] Cette nouvelle humanité revisitée par un regard
dont la tendresse se trahit derrière la violence du geste de l’artiste, semble
vouloir faire advenir un règne de l’humain moins arrogant et plus conscient de
son appartenance au règne animal.
En haut : Gérard Garouste,
L’Anesse et la figue
, détail, 2006.
Prix de la Fondation Simone et
Cino del Duca- Institut de France
E
n 1993, M. Pierre Cardin,
membre de l’Académie (section
des Membres libres) a créé cinq prix
annuels décernés à un peintre, un
sculpteur, un architecte, un graveur,
un compositeur, sur proposition des
sections de l'Académie concernées.
Les Prix 2007 sont décernés :
en Peinture à
Sara Domenach
;
en Sculpture à
Mathieu Gaudric
;
en Architecture à
Philippe Morel
;
en Gravure à
Muriel Moreau
;
en Composition Musicale à
Krystof Maratka
.
Ils ont été remis lors de la Séance
publique annuelle de l’Académie
des Beaux-Arts, le mercredi 14
novembre dernier.
En haut : Arnaud d’Hauterives,
Sarah Domenach, Philippe Morel,
Krystof Maratka, Pierre Cardin,
Mathieu Gaudric et François-Bernard Mâche.
Photo Juliette Agnel
L
e jury des prix de dessin
Pierre David-Weill s’est réuni le
vendredi 26 octobre dernier pour juger
les œuvres de 75 artistes sur 86
candidats inscrits.
Le Premier Prix, d'un montant de
6 100 euros, a été attribué à
Alexis Hanse
, né en 1981 à Paris.
Le deuxième prix, d’un montant de
2 285 euros, a été décerné à
Aurore Pallet
, née en 1982 à Paris.
Le troisième prix, d’un montant de
1 525 euros, a été décerné à
Didier Blondeau
, née en 1977 à Blois.
Il est à noter que 16 artistes étrangers
(résidant en France) ont participé à ce
concours représentant 10 pays
différents : Algérie, Argentine, Chine,
Corée, Espagne, Iran, Italie, Japon,
Pays-Bas, USA.
En haut : Yves Millecamps, Alexis Hanse,
Arnaud d’Hauterives et Antoine Poncet.
Photo Hermine Videau, Académie des Beaux-Arts
Prix pour le Chant Choral
Liliane Bettencourt
A
l’issue de la délibération des membres de la section de composition musi-
cale de l’Académie des Beaux-Arts, le Prix annuel Liliane Bettencourt pour
le Chant Choral, d’un montant de 40.000 euros, a été décerné à l’ensemble
Les
Jeunes Solistes
, dirigé par
Rachid Safir
.
L’ensemble Les Jeunes Solistes couvre le répertoire de la polyphonie vocale de
la Renaissance à nos jours et s’intéresse aux techniques les plus modernes de
composition, de diffusion ou de transformation électronique en temps réel.
L’activité de l’ensemble se développe autour de deux axes : la mise en regard
d’œuvres d’époques différentes et l’ensemble de solistes qui permet une grande
liberté d’expression individuelle, mais qui exige également un travail d’écoute
très précis.
Prix Pierre Cardin
Prix de dessin
Pierre David-Weill
Les membres de l’ensemble Les Jeunes Solistes avec, à leur gauche, Patrice de Maistre,
directeur général de la Fondation Bettencourt-Schueller et Rachid Safir, directeur de
l'ensemble.
Photo Hermine Videau, Académie des Beaux-Arts
1...,4,5,6,7,8,9,10,11,12,13 15,16,17
Powered by FlippingBook