Hiver_2004 - page 10

19
18
P
rix
&
C
oncours
L
’Académie des Beaux-Arts a
décerné les Prix Pierre Cardin.
Ces cinq prix, offerts par le grand
couturier et mécène,
membre libre de
l’Académie des Beaux-Arts, sont
destinés à encourager de jeunes
artistes. Les lauréats sont, pour la
Peinture :
Daphné Lisse
, pour la
Sculpture :
Emilie Frezza
, pour
l’Architecture :
Cyrille Refaut
, pour
la Gravure :
Lise Sainte-Claire
Dev i l l e
, pour la Composition
Musicale :
Jérémie Rhorer
. Ces Prix
ont été remis aux lauréats lors de la
Séance publique annuelle de
l’Académie des Beaux-Arts, sous la
Coupole de l’Institut de France.
De gauche à doite :
Lise Sainte-Claire Deville, Jérémie Rhorer,
Daphné Lisse, Pierre Cardin,
Emilie Frezza et Cyrille Refaut.
L
e mercredi 17 novembre a eu lieu le jugement de la 3ème
épreuve du Grand Prix d’Architecture 2004. Les lauréats
ont reçu leur prix au cours de la Séance publique annuelle de
l’Académie des Beaux-Arts, qui a eu lieu le 24 novembre 2004.
Le Grand Prix d’Architecture de l’Académie des Beaux-Arts,
créé en 1975, porte chaque année sur un thème d’actualité.
Pour la troisième fois, ce grand prix a bénéficié d’un
partenariat technologique avec la Société Hewlett Packard,
dont la participation est devenue déterminante pour le
fonctionnement du concours.
Le thème du Grand Prix d’Architecture 2004 était :
Aménagement urbain de la porte Maillot et implantation de
l’Auditorium de France
.
Les candidats ont été départagés au cours de trois épreuves :
une première esquisse, une montée en loge d’une durée de
20 heures qui a réuni les 17 candidats retenus à l’issue de la
première épreuve. À l’issue de cette deuxième épreuve,
9 candidats ont été retenus pour présenter leurs projets
d’architecture.
Le Grand Prix et le Deuxième Prix n’ont pas été décernés.
Deux candidats ne pouvant être départagés après plusieurs tours
de scrutin, il a été décidé d’attribuer deux Troisième Prix
ex-aequo (Prix Paul Arfvidson) à
Chloé Fellous
(née en 1980 à
Neuilly, de nationalité française, élève à l’EAPVS de Charenton)
et
Nicolas Maslier
(né en 1977 à Clamart,
de nationalité française, élève à l’EAPVS de Charenton).
Une mention spéciale du jury a été décernée à
Etienne Jacquin
(qui avait reçu le Deuxième Prix en 1997
puis une Mention en 1998).
Grand Prix d’Architecture de l’Académie des Beaux-Arts
L
’Académie des Beaux-Arts a décerné le Prix de Peinture
de la Fondation Simone et Cino Del Duca 2004.
Ce prix, créé en 1995 par Madame Simone Del Duca, correspon-
dant de l’Académie des Beaux-Arts, est décerné chaque
année, en alternance à un peintre et à un sculpteur. La Fondation
Simone et Cino Del Duca s’est associée à l’Académie des Beaux-
Arts pour décerner le prix 2004 au peintre
Télémaque
.
Peintre français né en 1937 à Port au Prince (Haiti),
Hervé
Télémaque s’installe à Paris en 1961 après des études à l’Art
Students’League de New-York (1957-1960).
Influencé par Gorky et De Kooning, il participe de l’intérieur,
à l’invention du Pop Art dans des peintures encore très infor-
melles, gorgées de couleurs jubilatoires et de signes ou signaux
non décryptés.
Son intérêt pour le surréalisme, l’attirance pour son propre
univers souterrain où l’image règne sans partage, devaient lui
rendre nécessaire le retour et le recours à la représentation.
Ainsi, dès 1962-1963,
Hervé Télémaque opte résolument pour
l’image figurative et exploite les ressources du collage tout en conti-
nuant d’expérimenter les matériaux et techniques de la peinture.
A partir des années 80, l’image se complexifie et les formes
évoluent vers la non-figuration géométrique. Ces géométries, se
superposant à des objets parfaitement lisibles, brouillent le
tableau pour en faire un rébus.
Ses œuvres sont constituées d’images isolées, sans liens appa-
rents entre elles, dont le décryptage global ne concerne que lui
et, parfaitement autobiographiques, représentent des détails de
son quotidien ou des épisodes issus de sa mémoire et invitent le
spectateur à effectuer son propre parcours mental.
Prix de Peinture de la
Fondation Simone et
Cino Del Duca
P
rix
&
C
oncours
Le Prix Cercle
Montherlant-
Académie des
Beaux-Arts
L
e Prix Cercle Montherlant - Académie des Beaux-Arts a été
décerné à
Pascal Bonafoux
, auteur de
L’Autoportrait au
XX
e
siècle,
Moi je, par soi même,
publié chez Diane de Selliers.
Pascal Bonafoux est professeur d’histoire de l’art à l’Université
Paris VIII, journaliste, chroniqueur au
Magazine Littéraire
, confé-
rencier, romancier, auteur de nombreux essais sur l’histoire de
l’art, en particulier sur le thème de l’autoportrait. Le premier
livre qu’il consacra à ce sujet,
Le peintre et l’autoportrait
, est
paru chez Skira en 1984. Il a aussi publié :
Rembrandt, autopor-
traits
(Skira, 1985),
Van Gogh
par Vincent (Denoël, 1986),
Cézanne, portraits
(Hazan, 1995).
Le Prix Cercle Montherlant - Académie des Beaux-Arts, créé en
2003, récompense chaque année l’auteur d’un ouvrage de langue
française illustré et consacré à l’art, dans son sens le plus large :
il peut s’agir aussi bien de disciplines que d’objets artistiques.
Le prix est offert par Jean-Pierre Grivory, président de la société
Cofinluxe-Parfums Salvador Dali. Il a été fondé à l’initiative du
Cercle Montherlant qui souhaite ainsi rendre hommage au grand
écrivain, amoureux des arts et collectionneur d’objets et de
tableaux. L’Académie des Beaux-Arts a accepté de s’associer au
Cercle Montherlant pour créer ce Prix qui est amené à prendre
une place importante dans le paysage éditorial littéraire et artis-
tique français.
Présidé par Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de
l’Académie des Beaux-Arts, le jury était composé pour cette
session de Hélène Carrère d’Encausse, Secrétaire perpétuel de
l’Académie française, Blandine Kriegel
,
Jean Cortot
,
membre
de la section de Peinture, Patrick de Carolis
,
Jean-Pierre Grivory
,
Edwart Vignot et du Président du Cercle Montherlant, François-
Xavier de Sambucy de Sorgue.
François-Xavier de Sambucy de Sorgue, Pascal Bonafoux,
Diane de
Selliers,
Arnaud d’Hauterives et
Jean-Pierre Grivory.
En haut : Arnaud d’Hauterives, Télémaque et Guy de Rougemont.
Ci-dessus :
Par le sang n° 3 (avec clefs), Elément 6 sur 10,
1973.
Prix Pierre Cardin
Projets de Chloé Fellous et Nicolas Maslier.
1,2,3,4,5,6,7,8,9 11
Powered by FlippingBook