Hiver_2005 - page 12

22
23
P
rix
&
C
oncours
Retrouvez tous les Prix et Concours sur le site
C
e concours, créé par Pierre David-
Weill en 1971, est ouvert, tous les
ans, aux artistes n’ayant pas dépassé 30
ans, sans condition de nationalité ;
toutefois, les étrangers sont admis à
concourir s’ils résident en France depuis
au moins un an.
Le jury, composé cette année de
Jean Cortot, Yves Millecamps,
Gérard Lanvin, Jean-Marie Granier et
présidé par Jean Cardot a examiné
les œuvres de 64 artistes sur 76
candidats inscrits.
Le Premier Prix, d’un montant de
6.100 euros, a été attribué à
Tristan de Saint-Jouan
, de nationalité
française, né en 1977 à Paris.
Le deuxième prix, d’un montant de
2.285 euros, a été décerné à
Guenaël Beschi
, de nationalité
française, né en 1980 à Marmande (47).
Exceptionnellement, deux troisièmes
prix ex-aequo ont été attribués,
le montant du troisième prix, soit
1.525 euros, étant partagé en deux,
l’un à
Laureen Topalian
, de nationalité
française, née en 1977 à Châtillon (92),
l’autre à
Joseph Seroussi
, de nationalité
française, né à Paris en 1982.
Il est à noter que 13 artistes étrangers
(résidant en France) ont participé à ce
concours représentant 12 pays
différents : Algérie, Allemagne, USA,
Argentine, Colombie, Corée, Gabon,
Japon, Serbie, Suisse, Ukraine.
En plus des quatre lauréats, le jury a
sélectionné 23 candidats dont 3 artistes
étrangers représentant l’Allemagne,
la Colombie, la Corée, pour
participer à l’exposition qui s’est tenue
salle Comtesse de Caen, du jeudi 8 au
lundi 12 décembre dernier.
De haut en bas :
Œuvres de Tristan de Saint-Jouan,
Premier Prix,
Guenaël Beschi,
Deuxième Prix
et Joseph Seroussi, Troisième Prix ex-æquo.
L
es membres de la section des Créations artistiques dans
le cinéma et l’audiovisuel de l’Académie des Beaux-Arts
ont attribué à l’unanimité le Prix François-Victor Noury à
Nicole Garcia, pour l’ensemble de son œuvre de réalisatrice.
Apparue à l’écran dès 1968, Nicole Garcia est remarquée en
1974 dans
Que la fête commence
de Bertrand Tavernier. La
jeune actrice est à l’affiche de films particulièrement auda-
cieux (
La Question
,
L’
Honneur d’un capitaine
,
Duelle
,
Mon
oncle d’Amérique
... ).
Mais c’est grâce au
Cavaleur
, la comédie
de Broca avec Jean Rochefort qu’elle décroche le César du
Meilleur second rôle féminin en 1978. Le succès de
Les Uns
et les Autres
, la saga de Lelouch, assoit la popularité de l’ac-
trice qui, dans les années 80, incarne avec énergie et sensi-
bilité les différents visages de la femme moderne, entre éman-
cipation (
Garçon !
de Sautet), séduction (
Péril en la demeure
de Deville en 1985) et ambition (
Le Quatrième Pouvoir
).
Nicole Garcia entame ensuite une carrière de réalisatrice.
Après le court-métrage
15 août
, elle signe plusieurs longs-
métrages dans lesquels elle suit la trajectoire sinueuse de
personnages en crise. Ce faisant, elle offre des rôles magni-
fiques à de grands comédiens :
Nathalie Baye en mère
divorcée dans
Un week-end sur deux
(1990), Gérard Lanvin
en
Fils préféré
, avec à la clé un César du Meilleur acteur en
1995, Catherine Deneuve en courtière alcoolique dans
Place
Vendôme
(Prix d’interprétation à Venise en 1998) et Daniel
Auteuil en mythomane dans
L’ Adversaire
(2002).
Nicole Garcia poursuit sa carrière d’actrice, pour d’autres
réalisateurs,
mais aussi au théâtre et pour le petit écran
(
Kennedy et moi
de Sam Karmann,
Betty Fisher et autres
histoires
et
La Petite Lili
, deux films de
Claude Miller
.
En haut : Nicole Garcia dans
Le dernier jour
, film de Rodolphe Marconi.
L
’Académie des Beaux-Arts a décerné les Prix Pierre Cardin.
Ces cinq prix, offerts par le grand couturier et mécène,
membre libre de l’Académie des Beaux-Arts, sont destinés à
encourager de jeunes artistes. Les lauréats sont, pour la
Peinture :
Yann Thoreau
, pour la Sculpture :
Bénédicte Volmerange
, pour l’Architecture :
Etienne Jacquin
, pour la Gravure :
Marjolaine Pigeon
,
pour la Composition Musicale :
Franck Bedrossian
.
Ces Prix ont été remis aux lauréats lors de la
Séance publique annuelle de l’Académie des Beaux-Arts,
sous la Coupole de l’Institut de France.
En haut, de gauche à droite : Etienne Jacquin, Franck Bedrossian,
François-Bernard Michel et Pierre Cardin,
membres de la
section des Membres libres, Yann Thoreau,
Marjolaine Pigeon
et Bénédicte Volmerange.
Prix Pierre Cardin 2005
Prix François-Victor Noury
Prix de dessin
Pierre David-Weill 2005
P
rix
&
C
oncours
Retrouvez tous les Prix et Concours sur le site
1...,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11 13
Powered by FlippingBook