Hiver_2011 - page 20-21

20
|
| 21
C
réé en 1989 par Liliane Bettencourt
et son époux, André Bettencourt,
ancien Ministre, membre de l’Aca-
démie des Beaux-Arts décédé en 2007, le
Prix Liliane Bettencourt pour le Chant
Choral, doté de 40 000 euros, a pour ambi-
tion de contribuer au rayonnement de cette
discipline artistique et d’aider les lauréats
à progresser en leur offrant de meilleures
conditions de travail et un public élargi.
Le
Prix 2011
a été décerné à
l’ensemble
Sequenza 9.3
, dirigé par
Catherine
Simonpietri
. Formation professionnelle
de douze chanteurs créée en 1998 par
Catherine Simonpietri, l’ensemble Sequenza 9.3 se consacre particulièrement
à la valorisation de la création musicale contemporaine dans sa diversité et sa
complexité. L’ensemble s’attache notamment à la redécouverte du patrimoine
vocal du XX
e
siècle, au dialogue et à la création avec les compositeurs contem-
porains, à l’exploration de l’écriture vocale des organistes ainsi qu’à la rencontre
avec d’autres expressions du spectacle vivant (danse, cinéma etc.).
Reconnu pour son exigence en matière de répertoire et d’interprétation,
l’ensemble a donné quelque deux cents concerts ; sa discographie (
Jehan Alain
retrouvé
,
Exultet 
- œuvres vocales de Thierry Escaich,
Polyphonies Jeune
France 
- musique de Daniel-Lesur, Olivier Messiaen et André Jolivet) a été saluée
par les plus grandes distinctions de la critique. Son dernier enregistrement,
Le
Balcon
, est consacré à la musique de Lucien Durosoir.
L’ensemble Sequenza 9.3 est en résidence à Pantin (Seine-Saint-Denis).
u
P
rix & concours
A
ttribué pour la première fois en 2011, et d’une
valeur de 10 000 euros, le Prix de la Fondation
Pierre Gianadda a été créé par Leonard
Gianadda, membre associé étranger de l’Académie
depuis 2001, et récompense un sculpteur pour l’ensem-
ble de son œuvre.
Le
Prix Pierre Gianadda 2011
a été décerné à
Yukichi Inoué
, né au Japon en 1942. Yukichi Inoué
arrive en France en 1966, où il entre à l’Ecole Nationale
supérieure des Beaux-Arts de Paris. Depuis 1978, il
travaille à Elancourt, à la Commanderie des Templiers
de la Villedieu et donne des cours d’arts plastiques à
l’Ecole municipale de la ville. Yukichi Inoué pratique
essentiellement la taille directe, technique en adéquation
avec sa conception exigeante de la sculpture, inscrivant
l’œuvre dans son temps.
Il a participé à de nombreux salons et symposiums,
reçu des distinctions et des prix, ainsi que des comman-
des publiques, telle que celle du Musée d’art moderne
de Dunkerque.
u
C
réé en 1975, le concours est ouvert à tous les archi-
tectes et étudiants en architecture de moins de 35
ans. Entièrement organisé par l'Académie, il est
doté de trois prix : Le Grand Prix et Prix Charles Abella, le
Deuxième Prix et Prix André Arfvidson, le Troisième Prix et
Prix Paul Arfvidson
Le thème du concours du
Grand Prix d’Architecture
2011
était « Le logement étudiant ». Le jury, devant les pro-
jets qui ne répondaient pas pleinement à la problématique
posée, a décidé pour cette année d’attribuer deux Deuxième
Prix ex-æquo dotés d’un montant de 10 000 euros chacun.
Les
Deuxième Prix et Prix André Arfvidson 2011
ont été décernés à
Florian Dhormes
, architecte depuis
2010 après avoir étudié à l’ENSBA de Lille, pour son projet
À la conquête des toits
, et à
Simon Moisière
, étudiant à
l’école nationale supérieure de Versailles où il prépare un
Master, pour son projet
3SRC
.
Le
Troisième Prix et Prix Paul Arfvidson 2011
,
d’un montant de 7 000 euros, a été décerné à
Emmanuel
Manger
, diplômé de l’Ecole nationale supérieure de Lyon
et architecte DPLG depuis 2005, pour son projet
Sur un
arbre perché
.
Deux mentions,
de 3 000 euros chacune, ont été
attribuées à
Hugo Badia Berger,
étudiant en Master à
l’ENSBA de Marne la Vallée, pour son projet
La Malle
, et
à
Alexandre Ciancio
, étudiant en Master à l’ENSBA de
Nantes, pour son projet
Estudianstère.
u
Le Grand Prix
d’Architecture
Le Prix de
la Fondation
Pierre Gianadda
à gauche :
Terre, forêt, nuages
, œuvre de
Yukichi Inoué, Prix Pierre Gianadda 2011.
Photo DR
Ci-dessus : vues des projets de
Simon Moisière et Florian Dhormes,
deuxièmes Prix ex-aequo du Grand Prix
d’Architecture 2011, dont le sujet était :
« Le logement étudiant ».
à droite : l’ensemble Sequenza 9.3, Prix
Liliane Bettencourt pour le Chant Choral
2011, dans la cour de l'Institut de France
lors de leur prestation dans le cadre de la
Séance Solennelle de l'Académie des Beaux-
Arts, le 16 novembre dernier.
Photo Brigitte Eymann
Ci-contre : Catherine Simonpietri qui
dirige l'ensemble qu'elle a créé en 1998.
Photo Guy Vivien
Le Prix Liliane Bettencourt
pour le chant choral
1...,2-3,4-5,6-7,8-9,10-11,12-13,14-15,16-17,18-19 22-23,24-25,26-27,28-29,30-31,32
Powered by FlippingBook