Printemps 2007 - page 14

26
A
ctualités
Ce n’est pas un hasard que la Grèce et la France
partagent les mêmes conceptions sur l’Europe, et
furent à l’origine d’une initiative qui ambitionne de
proposer une nouvelle vision du patrimoine culturel euro-
péen, de le revisiter en mettant en valeur les monuments
qui ont contribué à l’émergence d’une conscience collective
commune. Nos deux pays, convaincus que la conscience
d’un passé partagé et d’une culture commune est le meilleur
fondement d’un projet d’avenir et répondant à la volonté
politique de leurs gouvernements respectifs, se sont résolus
à œuvrer dans le domaine de leur compétence pour la cons-
titution du Catalogue des Monuments du Patrimoine
culturel européen.
Ce catalogue comprendra des monuments, des sites, des
paysages historiques et plus généralement des biens cultu-
rels qui sont marqués d’une orientation européenne particu-
lière. Chaque pays européen proposera les monuments ou
biens culturels qu’il compte parmi ceux qui ont influé de
façon décisive notre civilisation et de ce fait occupent une
position caractéristique dans la tradition européenne […]
Giorgios Voulgarakis
, Ministre grec de la Culture
La Grèce et ses inventions, la tragédie, la philoso-
phie, la poésie, la politique et la démocratie, l’art,
dans ses déclinaisons apolliniennes ou dionysiaques, est le
berceau de toute la culture et, par là même, de la cons-
cience européenne. Est-il nécessaire, à titre d’exemple, de
rappeler que c’est de la Grèce que tire leur nom l’ensemble
des classes de l’Institut, que toute Académie est un peu fille
de Platon et de son idée révolutionnaire, le dialogue ?
Les courbes des statues de Praxitèle ne sont-elles pas l’ex-
pression d’un sommet de l’esprit, ce moment, comme le
disait Hegel, où l’idéal se trouve, où l’esprit triomphe de la
matérialité, ou plutôt où il l’investit entièrement pour
incarner le dieu dans l’homme, l’homme dans le dieu ?
Aussi est-ce loin d’être un hasard si l’Acropole se trouve
dans les tout premiers lieux choisis pour figurer sur la liste
du label européen du patrimoine.
Arnaud d’Hauterives
, Secrétaire perpétuel de
l’Académie des Beaux-Arts
C’est dans les jardins d’Akadémos, sous les ombrages
qui bordent l’Ilissos, alors un ruisseau des plus char-
mants, qu’est né le groupe de sages, de penseurs et d’érudits
qui a donné son nom à un type de réunion d’hommes dont
nous nous efforçons, à l’heure actuelle, d’être les témoins
actifs. Pris par nos devoirs quotidiens ou hebdomadaires,
emportés par le rythme de notre tâche de plus en plus trépi-
dant et accéléré, peut-être n’avons-nous pas toujours, de
façon suffisante, le loisir de la réflexion – et de méditer sur
les impératifs qui devraient être les nôtres.
Par votre communication, Monsieur le Ministre, vous venez
de nous inviter à réfléchir sur le sens de ce qui constitue nos
engagements fondamentaux. Selon les modalités qui nous
sont propres, en fonction de notre histoire et de nos finalités
spécifiques, nous devons de temps à autre, ne serait-ce que
brièvement, faire une pause, établir le point et réfléchir en
commun tant sur le présent que sur l’avenir.”
Jean Leclant
, Secrétaire perpétuel de l’Académie des
Inscriptions et Belles-Lettres
Visite de Giorgios Voulgarakis
Ministre grec de la Culture
E
xposition
A
l’initiative de Mireille Pastoureau, Conservateur en
chef, les visiteurs et lecteurs de la Bibliothèque de
l’Institut peuvent admirer dans ses vitrines une
sélection de livres d’artistes réalisés par des membres de
l’Académie des Beaux-Arts. Cette première exposition est
consacrée aujourd’hui aux académiciens disparus tandis
qu’une deuxième présentation nous fera découvrir, à l’au-
tomne, les livres des membres actuels de l’Académie, témoi-
gnant de l’intérêt que portent les artistes contemporains à
l’art de la bibliophilie.
Le livre d’artiste est un espace de dialogue et de liberté.
La variété des inspirations et des techniques - lithographie,
sérigraphie, gravure sur bois, gravure en taille douce - est
remarquable et chaque artiste, par le choix du texte,
du graphisme, du format, exprime son univers
personnel. Ces livres sont aussi des œuvres de
rencontre et d’amitié, une aventure commune.
Artistes, écrivains, typographes et éditeurs ont
travaillé en étroite collaboration, soutenus par
une même passion pour faire surgir l’espace du
livre et son intimité. Ils ont apporté tous leurs
soins à la confection de ces objets singuliers, carac-
térisés par une illustration originale, des matériaux
nobles, des techniques de fabrication artisanales
et des tirages limités.
Figuratifs ou abstraits, en noir et blanc ou colorés,
parfois insolites, souvent novateurs, ces livres sont des
œuvres complexes, subtiles et fortes qui nous sédui-
sent visuellement mais nous incitent aussi à décou-
vrir ou redécouvrir des textes dont les auteurs
peuvent parfois, à notre grande surprise, être les
artistes eux-mêmes.
u
En haut :
L’Enfer
de Dante, illustré par Bernard Buffet,
don de Ida et Maurice Garnier.
Photo CmPezon
Ci-contre :
Préface à un livre futur
, Lautréamont,
lithographie de Jean Dewasne, don de Mythia Dewasne.
Photo CmPezon
Livres d’artistes
des membres de
l’Académie des
Beaux-Arts
Première partie :
les années passées
En haut : A la tribune, Jean Leclant, Giorgios Voulgarakis
et Arnaud d’Hauterives.
Photos D.R
.
Le 21 mars dernier, lors d’une séance commune de
l’Académie des Beaux-Arts et de l’Académie des
Inscriptions et Belles-Lettres, nous avons eu le
grand plaisir d’accueillir Giorgios Voulgarakis,
Ministre grec de la Culture. Cette première
rencontre préfigure le rapprochement de notre
académie avec son homologue grecque, et ouvre la
porte à de fructueux échanges artistiques entre nos
deux pays. Extraits.
Depuis toujours, le “ livre d’artiste”
accompagne la création artistique.
Pour l’artiste, il permet d’établir une
distance par rapport à l’œuvre et
d’engager un dialogue avec l’écrit.
1...,4,5,6,7,8,9,10,11,12,13 15,16,17
Powered by FlippingBook