La Villa Ephrussi de Rothschild

La Villa Ephrussi de Rothschild

Séduite par la beauté du Cap Ferrat, la baronne Béatrice de Rothschild, épouse de Maurice Éphrussi, acquit en 1905 sept hectares de terrain sur la partie la plus étroite de la presqu'île, l'un des sites les plus admirables de la Côte d'Azur. Cinq années de travaux titanesques (1907-1912) ont été nécessaires à l’édification de la villa inspirée de l’architecture de la Renaissance italienne et à l’aménagement des jardins.

Béatrice Ephrussi de Rothschild lègue en 1934 les jardins et la Villa Île-de-France (nommée par la suite Villa Ephrussi de Rothschild) à l’Académie des beaux-arts en souvenir de son père Alphonse qui en était membre. Elle y ajoute l’ensemble de ses collections : celles présentes dans son hôtel parisien du 19 avenue Foch, dans ses deux villas de Monte-Carlo, Soleil et Rose de France et enfin à Saint-Jean-Cap-Ferrat, soit pas moins de 5 000 œuvres d’art.

En 1937, la Villa est ouverte au public et donne une idée particulièrement vivante de ce que pouvait être la résidence d'un grand amateur d'art à la Belle Époque.
Avec une nette prédilection pour le XVIIIe siècle, chaque pièce a été aménagée suivant les directives et les goûts de la fondatrice révélant l’éclectisme de ses collections : tapis royaux de la Savonnerie, tapisseries des Gobelins d’après les cartons de Coypel, porcelaines de Meissen, Vincennes et de Sèvres, œuvres de Fragonard et de François Boucher, plafonds de Tiepolo ou de Pelligrini, meubles estampillés des plus grands ébénistes des XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi un salon d'art d'Extrême-Orient, avec des portes du XVIIIe siècle provenant du Palais impérial de Pékin ou encore le paravent de Coromandel à douze feuilles (dynastie Qing).

Entourée par sept magnifiques jardins thématique et une roseraie, la Villa surplombe la baie de Villefranche-sur-Mer d’un côté et la baie de Beaulieu de l’autre. Concevant son jardin comme la proue d’un navire, Béatrice de Rothschild fit installer des miroirs de plusieurs centimètres d’épaisseur en haut de la colline, près du tempietto, afin de refléter la mer et de donner l’illusion que ce dernier flottait. Création totale issue de l’imaginaire de sa fondatrice, la Villa Ephrussi de Rothschild suscite étonnement, admiration et curiosité.

L’Académie des beaux-arts a confié la gestion de la Villa Ephrussi de Rothschild à Culturespaces en 1992. La Villa et les jardins sont classés Monuments historiques depuis 1993.

Consulter la Lettre dédiée au patrimoine de l'Académie pour en savoir plus sur Villa et ses collections

 

Video file

 

 

1 Avenue Ephrussi de Rothschild
06230 Saint-Jean-Cap-Ferrat
France

Jardins exterieurs de La Villa Ephrussi de Rothschild
Jardin de La Villa Ephrussi de Rothschild
Jardins de La Villa Ephrussi de Rothschild
Vue sur l'extérieur de La Villa Ephrussi de Rothschild
Interieur de La Villa Ephrussi de Rothschild
Intérieur de La Villa Ephrussi de Rothschild
Moulures de La Villa Ephrussi de Rothschild
Salon de La Villa Ephrussi de Rothschild
Salon de La Villa Ephrussi de Rothschild