Blanca Li

Chorégraphie
Élu(e) le

Au siège créé par le décret du 9 octobre 2018

Né(e) à
Grenade
portrait-Blanca-LI

Blanca Li est chorégraphe, réalisatrice de films, danseuse et comédienne.

Fin 1992, débarquait de Madrid à Paris une jeune danseuse olé-olé auréolée de la post-movida, qui aimait la fête, la danse, la rencontre des genres et le croisement des cultures et des disciplines. Dès l’année suivante, elle crée sa propre compagnie de danse contemporaine.

27 ans plus tard, toujours à la tête d’une des rares compagnies totalement indépendantes de la scène contemporaine française et internationale, Blanca Li reste aussi libre et inventive qu’à ses débuts.

Avec par surcroît la touche de glamour de la maturité et des choix assumés pendant deux décennies, couronnés par son élection à l'Académie des Beaux Arts en 2019. Sa notoriété et sa singularité la rendent plus que jamais inclassable, grand public ou innovante.

Elle est nommée directrice artistique de los Teatros del Canal à Madrid le 15 octobre 2019.

Elle développe actuellement La Veuve Joyeuse, une expérience immersive en réalité virtuelle.

Mariée à un mathématicien et mère de deux garçons, Blanca LI conjugue toutes ses vies à 100km/h, sans jamais renier ses goûts et ses valeurs d’éclectisme et sa foi en la création artistique.

« Pour moi, la danse est un langage universel sans frontières ni limites dans la forme ou le style », dit-elle.

On ne compte plus les artistes musicaux pour lesquels elle a réalisé des chorégraphies (Joakim, Coldplay, Beyoncé, Blur, Daft Punk, Paul McCartney, Kylie Minogue, …), les réalisateurs qui ont fait appel à son talent (Pedro Almodovar, Jean Jacques Annaud, Michel Gondry, Andrei Konchalovski…), les institutions qui ont accueilli ses installations, événements ou chorégraphies (Grand Palais, Théâtre des Champs Elysées, Chatelet, Chaillot, Opéra National de Paris, Metropolitan Opera, Brooklyn Academy, Future of Storytelling à New York, Musée Guggenheim de Bilbao, MUSAC de León …) ou les noms de la mode et du luxe qui comptent sur elle pour leurs événements (Jean-Paul Gaultier, Azzedine Alaïa, Stella McCartney, Iris Van Herpen, Cartier, Hermès, Valentino…).

Parmi ses mises en scène, on remarquera parmi plus de 30 créations signées Blanca Li avec ou en dehors de sa compagnie :
- les Indes Galantes, (1999)  Opéra ballet de Rameau, direction musicale William Christie, mise en scène Andrei Serban. Opéra Garnier de Paris
- Macadam, Macadam, (1999) combinant hip hop, skate et BMX sur une rampe de glisse
- Shéhérazade (2001) pour le ballet de l'Opéra de Paris avec les costumes de Christian Lacroix
- Poeta en Nueva York (2007) d'après Federico Garcia Lorca, avec Carmen Linares, Andres Marin, 20 danseurs et 10 musiciens sur scène
-Enamorados Anonimos (2008) une comédie musicale pour un théâtre de la Gran Via madrilène
- le Jardin des Délices (2009) d'après le tableau de Jérôme Bosch
- Treemonisha (2010) Opéra de Scott Joplin pour le Théâtre du Chatelet
- Elektro Kif (2011) premier spectacle mettant la danse électro sur scène
- ROBOT (2013) premier spectacle dont la star est NAO, le robot humanoïde inventé par Aldebaran
- Déesses & Démones (2015) un manifeste féministe et mythologique dansé par Maria Alexandrova, l'étoile du Bolchoï et Blanca Li
- Solstice (2017), produit par le Théâtre National de Chaillot avec 14 danseurs et un musicien sur scène, un spectacle engagé et poétique sur la relation de l’Homme à la nature
- El Quijote del Plata, (2018) ballet classique pour le Ballet National Sodre de Uruguay, sur des musiques de Telemann, Glinka, Rimski-Korsakov, Glazounov, Saint Saens, Chabrier, Debussy, Ravel et Koechlin.

Elle a réalisé trois long métrages de cinéma dont un documentaire et deux comédies musicales (Le Défi en 2002, Pas à Pas en 2009, et Elektro Mathématrix en 2015), et a collaboré avec une multitude de grandes marques dans le domaine de la publicité ou de l'événementiel.

 

Vimeo:  http://vimeo.com/BlancaLi   
Facebook: @blancaliofficial     
Twitter: @blancalioficial   
 Instagram: @blancalioficial

Œuvres