un coeur dans la rivière-Jan Vicar
Expositions
Du
Au

Exposition de Jan Vičar, "Un cœur dans la rivière"

Actualité

Jan Vičar, lauréat du Prix de Gravure Mario Avati – Académie des beaux-arts en 2018, présente une sélection de ses principales œuvres réalisées depuis 20 ans au Pavillon Comtesse de Caen, du 20 mai au 13 juin 2021. 
L'artiste sera présent dimanche 13 juin à partir de 14h.

Dans le cadre de cette exposition, une lecture du poème Hold par son autrice, la poétesse américaine Sally Ball, a eu lieu au Pavillon Comtesse de Caen le jeudi 27 mai Cet ouvrage entièrement réalisé en linogravure (textes et images) par Jan Vičar est une méditation sur la fragilité de la terre et de l'écosystème humain, conséquence de l'activité de l'homme sur son environnement.
 

Un coeur dans la rivière
Un cœur dans la rivière, linogravure, 210 x 400 cm, 2016

 

Biographie

Né en 1967 à Svitavy (Tchéquie), Jan Vičar occupe une place spécifique sur la scène artistique de son pays. Il a suivi une formation académique classique, à l’Académie des beaux-arts de Prague notamment. Influencée par les formes d’art ethniques régionales et notamment celles de sa région natale, son œuvre se nourrit d’influences diverses acquises lors de voyages et de séjours notamment en Afrique.

Son travail se caractérise par la combinaison de techniques traditionnelles (gravure sur bois, linogravure, burin) avec des procédures moins conventionnelles, voire expérimentales. 

Il transforme sans cesse son langage artistique et y mélange librement des éléments conceptuels, figuratifs et abstraits. La plupart de ses créations ont un caractère narratif, ancré dans une histoire vécue, qu’il incorpore dans son travail comme une couche contextuelle sous-jacente. Ses planches et matrices sont d’une très grande richesse de textures et les estampes monumentales qu’il réalise sont de véritables prouesses techniques.

Jan Vičar vit et travaille entre deux pays : la France et la République tchèque. Il est actuellement en résidence à La Fileuse, friche artistique de Reims. Il dispense également des cours de gravure en prison et auprès de jeunes en situation de handicap.

Le prix Vladimír Boudník, décerné depuis 1995 par la ville de Prague, lui a été attribué en 2020.


 

le cavalier, linogravure, 215 X 246 cm, 2014
Du cycle J’ai voulu être général, mais la guerre a été trop courteLe cavalier, linogravure, 215 X 246 cm, 2014

 

La fille et l’épine, linogravure-PVC relief, 200 x 350 cm, 2017
La fille et l’épine, linogravure-PVC relief, 200 x 350 cm, 2017

 

La baignade dans la rivière, linogravure, 90 x 120 cm, 2017
La baignade dans la rivière, linogravure, 90 x 120 cm, 2017

 

Du cycle Hold, Héron, linogravure, 220 x 300 cm, 2017
Du cycle Hold, Héron, linogravure, 220 x 300 cm, 2017

 

J’ai vu un homme dans la grotte de la Montagne du Diable, 220 x 340 cm, gravure sur bois, 2003
J’ai vu un homme dans la grotte de la Montagne du Diable, 220 x 340 cm, gravure sur bois, 2003

 

Presse

 


La presse en parle

FranceFineArt

Radio Prague

Les Nautes de Paris


Informations pratiques 

Pavillon Comtesse de Caen - 27 quai de Conti - Paris 6e
20 mai - 13 juin
Ouverture exceptionnelle le 20 mai de 12h à 15h / 17h-18h30
Mardi au dimanche, 11h à 18h
Entrée libre