header-mireille-baltar-siemen-dijkstra-exposition-2022
Expositions
Du
Au

Exposition de Mireille Baltar et Siemen Dijkstra

Actualité

Du 10 mai au 19 juin 2022, l'Académie des beaux-arts accueille au Pavillon Comtesse de Caen une sélection des principales œuvres des deux lauréats du Prix de Gravure Mario Avati - Académie des beaux-arts 2021 : l'artiste française Mireille Baltar et l'artiste néerlandais Siemen Dijkstra.

 

 

 

Mireille Baltar

Mireille Baltar, née en 1942, étudie, parallèlement à la philosophie, les beaux-arts à Toulon. Ses rencontres avec Johnny Friedlaender et Jacques Frélaut en 1970 sont déterminantes. Peintre et dessinatrice, elle se consacre essentiellement à la gravure qu’elle enseigne jusqu’en 2013 à Paris Ateliers. Elle expose depuis 1970 en France, en Allemagne, en Grande-Bretagne et au Canada. Ses œuvres sont présentes dans les collections de la Bibliothèque nationale de France, du Centre Georges Pompidou et du Fonds national d’art contemporain.

Mireille Baltar-Le combat hécatombe de poulets
Mireille Baltar, Le combat, hécatombe de poulets, gravure carton et peinture, 107 x 87 cm

 

Mireille Baltar, "La renarde y perdit sa queue"
Mireille Baltar, La renarde y perdit sa queue, 70 x 100 cm, carton et peinture

 

Siemen Dijkstra

Né en 1968 dans la région de Drenthe aux Pays-bas, Siemen Dijkstra vit et travaille dans le village de Dwingeloo de cette même région. Il a suivi un enseignement d’arts graphiques et de dessin à l’Académie Minerva de Goningue (Pays-Bas). Cet artiste qui se passionne pour la nature a fait du paysage de la Drenthe son sujet de prédilection : bords de mer, champs, clairières et sous-bois. Pour les peindre, il utilise un procédé rare en gravure appelé « à planche perdue ». Cette technique implique que chaque aplat de couleur soit taillé individuellement dans une matrice de bois unique qu’il creuse et retravaille à chaque passage, et imprimé successivement sur le papier. Certains grands tirages sont parfois composés de 10 à 18 passages de couleurs. Cette technique est dite « risquée » car aucun repentir n’est possible. Lors de son travail préparatoire, Siemen Dijkstra réalise de nombreux dessins, des aquarelles, des études sur le motif ainsi que des dessins à la plume. Les œuvres de Siemen Dijkstra sont aujourd’hui exposées dans de nombreuses galeries et institutions culturelles européennes (Rijksmuseum d’Amsterdam, Fondation Custodia, etc.).

Siemen Dijkstra-Over het Uithuizer Wad 2 © ADAGP, Paris, 2022
Siemen Dijkstra, Over het Uithuizer Wad 2 © Adagp, Paris, 2022

 

Siemen Dijkstra, "Wisselse Veen 2007 – 2015"
Siemen Dijkstra, Wisselse Veen 2007 – 2015 ( « What is this life… »), gravure sur bois en couleurs, 40,3 x 91 cm, 2015, © Adagp, Paris, 2022

 

Informations pratiques

Pavillon Comtesse de Caen
27 quai de Conti - Paris 6e
Du 10 mai au 19 juin 2022
Entrée libre. Ouvert du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures
Dernier accès à 17h30