Adrien Trybucki, lauréat du Prix Nadia et Lili Boulanger 2019
Musique
Lauréat : Adrien Trybucki

Prix Nadia et Lili Boulanger 2019

Créé en 1987 à la mémoire de Nadia et Lili Boulanger, ce prix d'un montant de 3500 euros est attribué tous les deux ans à un jeune compositeur ou interprète.

Le Prix Nadia et Lili Boulanger 2019 a été décerné à Adrien Trybucki.

Le travail de compositeur d'Adrien Trybucki explore les champs des musiques instrumentales, vocales, mixtes et électroniques avec la même volonté de forger et sculpter une matière sonore incandescente, mue d'une énergie impulsive et immuable. Celle-ci repose sur des particules minimales, répliquées temporellement de manière à donner vie à de micro-organismes autoengendrés, porteurs d'une obsession intrinsèque. Le déploiement polyphonique de ces
automates sonores, de la patiente itération métronomique à la fusion du matériau dans des tresses saturant l'espace acoustique, dessine comme des lignes abstraites. Une certaine géométrie instinctive, alliant superpositions, juxtapositions, mutations et altérations, met alors en exergue l'idée de trajectoire, porteuse de l'architecture et de la dramaturgie musicale. Dès lors, l'apparente rigueur de l'automatisme de l'écriture laisse transparaitre un espace lyrique et sensible, dont la fragile apesanteur va devenir l'enjeu de l'oeuvre. Ses dernières pièces laissent ainsi une place plus large à la voix, intimement liée à une matière textuelle générée conjointement à la partition.

Après des études scientifiques, Adrien Trybucki a débuté ses études musicales au Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse, dans les classes de violoncelle, d'écriture, d'analyse, d'histoire de la musique, de direction d'orchestre, de composition instrumentale et vocale avec Guy-Olivier Ferla et de composition électroacoustique avec Bertrand Dubedout. Il a ensuite poursuit sa formation de compositeur au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon auprès de Philippe Hurel et Martin Matalon où il a orienté son travail vers la musique mixte. Après l'obtention du diplôme de deuxième cycle supérieur de création musicale valant grade de master, il a suivi en 2018-2019 le cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam qui lui a notamment permis de parfaire de nombreux outils de composition assistée par ordinateur. La fréquentation des musiques extra-européennes et l'approche ethnomusicologique afférente font partie intégrante de sa formation. Sa pensée compositionnelle synthétise aujourd'hui ce parcours.

La virtuosité de la musique d'Adrien Trybucki est indissociable d'un engagement de l'interprète, dont l'énergie vient nourrir l'oeuvre. Le compositeur a ainsi travaillé avec de nombreux musiciens de sa génération, ainsi que les ensembles Talea, Court-circuit, L'Itinéraire, Intercontemporain, Divertimento, Switch, Zellig, Taller Sonoro, Musicatreize, la Maîtrise de Toulouse, l'Atelier XX-21, le quatuor Diotima, l'Orchestre national d'Île-de-France, l'Orchestre Ose et les solistes de l'Orchestre national du Capitole de Toulouse. Ses prochains projets l'amèneront à collaborer avec l'Ensemble Orchestral Contemporain (EOC), le Choeur de chambre philharmonique estonien, Jérôme Comte et le Trio K/D/M.