Régis Campo

Composition musicale
Élu(e) le
Prédécesseur
Né(e) à
Marseille
Le
Portrait de Régis Campo

Né en 1968, Régis Campo étudie la composition auprès de Georges Boeuf au Conservatoire de Marseille. Il poursuit dans la classe de composition et de civilisations musicales de Jacques Charpentier au Conservatoire national de région de Paris. Il entre ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans les classes notamment de Gérard Grisey où il obtient son premier prix de composition en 1995. Dès 1992, il rencontre le compositeur russe Edison Denisov qui le considère alors comme « l’un des plus doués de sa génération ». De 1999 à 2001, il est pensionnaire à la Villa Médicis. 

Son style, souvent qualifié de ludique et de coloré, met l’accent sur l’invention mélodique, l'humour, la joie.

En Europe et à travers une trentaine de pays dans le monde entier, de nombreux artistes ont joué sa musique. On peut citer notamment Dame Felicity Lott, Kent Nagano, Jay Gottlieb, Zoltán Kocsis, Bertrand Chamayou, Pieter Wispelwey, Jean-Claude Casadesus, Alain Meunier, Laurence Equilbey, l'ensemble Chanticleer, Dominique Visse et l'ensemble Clément Janequin, Mireille Delunsch, Thierry Escaich, Laurent Petitgirard, Laurent Korcia, Alain Altinoglu, l'Ensemble intercontemporain, l'ensemble TM+, le London Sinfonietta, le Nieuw Ensemble d'Amsterdam, l'ensemble Musicatreize, l'Ensemble Modern de Francfort, Orchestre symphonique de Montréal, l'Orchestre symphonique de Berkeley, l'Orchestre philharmonique de Radio-France, l'Orchestre Colonne, l'Orchestre de chambre de Paris, l'Orchestre OrchestrUtopica de Lisbonne, l'Orchestre national d'Île-de-France, le Quatuor Diotima ou le Quatuor Parisii.

Son oeuvre a reçu de nombreuses récompenses, notamment le prix Gaudeamus (1996), le prix spécial jeunes compositeurs (1996), le prix du concours Dutilleux (1996), les prix Hervé Dujardin de la Sacem (1999) et Pierre Cardin de l’Académie des beaux-arts (1999), le Prix Sacem des jeunes compositeurs (2005), le Prix Georges Bizet (2005) et le Prix de commande de la Fondation Simone et Cino del Duca de l’Institut de France (2014).

En 2001, son oeuvre Lumen, pour orchestre, est créée par l'Orchestre symphonique de Berkeley sous la direction de Kent Nagano, en Californie, et en avril 2003, les mêmes interprètes remportent un grand succès avec la création de sa Première Symphonie.

Son deuxième opéra, Quai ouest, d'après la pièce de Bernard-Marie Koltès, est créé en septembre 2014 à l'Opéra national du Rhin durant le Festival Musica puis repris durant la saison 2014-2015 en langue allemande au Staatstheater de Nuremberg.

Le festival Ars Musica lui commande deux oeuvres en novembre 2018 : Dancefloor With Pulsing pour thérémine et orchestre et Un Omaggio affettuoso ed eccentrico al Maestro Morricone pour orchestre, deux oeuvres créées par le Brussels Philharmonique Orchestra et l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège. 

Fin 2018 une biographie lui est consacrée : Régis Campo, musique de l’émerveillement de Thierry Vagne (éditions Aedam Musicae).

En février 2019, l’oeuvre Heartbeats pour orchestre est créée avec l'Orchestre symphonique de Montréal sous la direction de Kent Nagano. 

Paru en 2019, son album Street-art reçoit un Choc de Classica. La même année, le Quatuor Tana créé son septième quatuor Borderline Activity à Marseille, Lille et au festival Art Musica à Bruxelles.

Son catalogue - édité depuis 1998 par les éditions Henry Lemoine - est riche de plus trois cents oeuvres. On peut notamment citer Commedia (1995) pour 19 musiciens, le Concerto pour violon (1997), le Concerto pour piano (1998-1999), Lumen (2001) pour orchestre. Premier Livre (2000-2002) pour piano, Pop-art (2002), la Symphonie n°1 (2002-2003) pour orchestre, l'Ouverture en forme d’étoiles (2006) pour orchestre, Bestiaire d’après Apollinaire pour soprano et orchestre (2007-2008), Les Quatre Jumelles, opéra-bouffe pour 4 chanteurs et 9 instruments (2008), le Quatuor à cordes n°5 Fata Morgana (2012), l'opéra Quai ouest (2013-2014), Street-Art (2015-2017).

 

Ses actualités

Le 

Lauréat 2020 du Grand Prix Lycéen des Compositeurs pour Une solitude de l’espace, pour flûte, percussions, piano, violon, alto, violoncelle, contrebasse et bande (2009-2017).

Le 

Création canadienne de Street-Art par le Vancouver Symphony Orchestra sous la direction de Samy Moussa, à Vancouver.

Le 

Régis Campo et Edouard Taufenbach sont les lauréats musique et photographie de la 4e édition du Prix Swiss Life à 4 mains pour leur projet « Le Bleu du Ciel ».

Le 

Création de Ping Pong in the Sky pour flûte, violoncelle et piano par Rebecca Carson, Andrew Power et Sarah Chung, à Cambridge à la Robinson College Chapel

Le 

Création au Musée de Cluny-Musée national du Moyen-Age de Poupoupidou Madrigals pour six voix de femmes (2018) par l'Ensemble De Caelis dirigé par Laurence Brisset, à 19h.

Le 

Première projection de "Wave" un clip musical d'Antoine Campo sur une musique de Régis Campo au Cinéma "Studio des Ursulines à Paris.

Le 

Street-artSortie du CD monographique Régis Campo - Street-Art dans le label Signature de Radio France, en juin 2019.

Le 

Création mondiale du quatuor à cordes n°7 Borderline Activity par le Quatuor Tana au Ballet national de Marseille (21h) dans le cadre du Festival « Les Musiques - GMEM ».
 

Le 

Campo SwagCréation tchèque de Swag ! pour violon, violoncelle et piano (2015-2017)
par le Beethoven Trio Bonn, Michail Ovrutskij - violin, Grigorij Alumjan - cello, Jinsang Lee - piano - Sts. Simon and Jude Church à Prague.

Le 

Concert monographique autour de Régis Campo avec notamment la création mondiale de J'ai le sourire de vos anges pour flûte et piano par Yoko Yamada et Miyuki Okumura à l'école de musique du Manet, à Montigny-le Bretonneux.

Le 

Création mondiale de Poupoupidou Madrigals pour 5 voix de femmes avec ensemble De Caelis sous la direction de Laurence Brisset, au musée Dauphinois de Grenoble.

Le 

campoCréation mondialde Heartbeats pour orchestre par l'Orchestre Symphonique de Montréal dirigé par Kent Nagano.
 

Le 

16h30 : Ouverture en forme d’étoiles pour orchestre interprété par l'Orchestre de Cannes, au Théâtre Croisette

Le 

Création mondiale de Dancefloor With Pulsing pour thérémine et orchestre enregistrée le 9 novembre 2018 dans le cadre du Festival Ars Musica, à BOZAR à Bruxelle.
 

Le 

Regis campoParution de l'ouvrage Régis Campo - Musique de l’émerveillement par Thierry Vagne publié aux Editions Aedam Musicae.

Le 

Création mondiale de "Secouez moy fort ! " pour 8 voix a cappella par l'ensemble Musicatreize dirigé par Roland Hayrabedian, à La Ciotat.

Œuvres

Vidéos

Vidéos disponibles sur l'œuvre de Régis Campo

 

Street-Art pour ensemble instrumental
https://www.youtube.com/watch?v=q7oB2dsmRmw

Ensemble TM+ conducted by Laurent Cuniot from album "Street-Art " label Signature - Radio France by permission of Éditions Henry Lemoine

Teaser du nouveau album CD « Street Art - Régis Campo » :
https://www.youtube.com/watch?v=amn5PZM5N2s

Dancefloor With Pulsing pour thérémine et orchestre
https://www.youtube.com/watch?v=5b3XkCi3jsQ

Lumen pour orchestre
https://www.youtube.com/watch?v=Zem3yXaaAfg

Le portrait contemporain, « Régis Campo, un compositeur ludique » France Musique (27/03/2019)
https://www.youtube.com/watch?v=R2kfxcBS9qo

En pistes, contemporains! Spéciale coups de coeur, France Musique (29/12/2019)
https://www.youtube.com/watch?v=8tT1fW8YJv8

 

Réseaux sociaux

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCwVIdxGZiHa0kmIUFg8uD9A
Facebook: https://www.facebook.com/regis.campo
Twitter: https://twitter.com/Regiscampo
Instagram: https://www.instagram.com/regiscampo.official