Pierre-Yves Trémois
In memoriam

Décès de Pierre-Yves Trémois

Actualité

Le Secrétaire perpétuel, Laurent Petitgirard, et les membres de l’Académie des beaux-arts ont la tristesse de faire part du décès de leur confrère Pierre-Yves Trémois, survenu dans la nuit du 15 au 16 août 2020. Pierre-Yves Trémois était membre de la section de gravure de l’Académie, où il avait été élu au fauteuil de Paul Lemagny le 8 février 1978. A 99 ans, il était le doyen de l’Académie.

Le communiqué de presse


Né le 8 janvier 1921 à Paris, Pierre-Yves Trémois est un artiste qui conjugue le passé au présent.

En 1938, il entre à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris, s’inscrivant dans l’atelier de peinture de Fernand Sabatté. Dessinateur, peintre, graveur, sculpteur et céramiste, il s’oriente tout d’abord vers la gravure et réalise ses premières créations en 1942. En 1943, il obtient le premier Grand Prix de Rome de peinture.

L’art de Pierre-Yves Trémois est avant tout celui du trait, un trait d’une absolue pureté qui donne à son écriture sa fabuleuse singularité. Ses œuvres reflètent ses interrogations au sujet des origines de l’Homme. Ses principales sources d’inspiration sont l’érotisme, le monde animal, les sciences ainsi que l’évolution de l’humanité. Si l’oeuvre gravé de Pierre-Yves Trémois s’exprime à travers les créations individuelles que sont les estampes, il passe aussi par les « Grands Livres Illustrés », ouvrages de bibliophilie dont le premier en date est La Grande Meute, réalisé en 1945. Huit d’entre eux sont consacrés à l’illustration d’œuvres d’écrivains à l’image de Vialar, Montherlant, Claudel, Jouhandeau, Giono, Tournier. Il a également réalisé de nombreuses sculptures dont la majorité en bronze : en 1977, la RATP lui commande une sculpture monumentale (bronze) pour la station du RER Châtelet - Les Halles, intitulée Energies.

Son œuvre ne trouve dans l’art moderne aucune équivalence, aucune appartenance à quelque mouvement que ce soit.

Pierre-Yves Trémois était également membre de l’Académie de dessin de Florence, de l’Académie royale flamande de Belgique et du Comité national du livre illustré français.