Vladimir Velickovic

Exposition hommage à Vladimir Veličković

L’Académie des beaux-arts rendra hommage du 8 juillet au 24 septembre prochain à l’un de ses membres récemment disparus, Vladimir Veličković (1935-2019), peintre franco-serbe élu en 2005 au fauteuil précédemment occupé par Bernard Buffet.

Le choix d’une quinzaine d’œuvres, complétée par des techniques mixtes sur papier, datées de 1974 à 2019, témoigneront de la singularité d’une œuvre résolument figurale qui se démarque des catégories de l’art contemporain.

 

La puissance expressive de sa peinture, son trait acéré de dessinateur (toujours à la plume, jamais au crayon) servent avec détermination la figure humaine ou animale, enjeu d’une dialectique du corps. Profondément marquée par les traces de la Seconde Guerre mondiale et plus récemment, dans les années 90, par les guerres civiles en Yougoslavie qui ont déchiré son pays, l’œuvre de Vladimir Veličković met en abîme un théâtre de la cruauté existentiel et mystique.

Lydia Harambourg


Vladimir Veličković

Né le 11 août 1935 à Belgrade (Serbie), Vladimir Veličković expose pour la première fois en 1951. Diplômé de l’Ecole d’architecture de Belgrade en 1960, il s’oriente vers la peinture et réalise sa première exposition personnelle en 1963. Il obtient ensuite le prix de peinture de la Biennale de Paris en 1965, ville où il s’installe l’année suivante. Il est révélé dès 1967 par une exposition à la galerie du Dragon.

Témoin des atrocités commises pendant la Seconde Guerre mondiale et plus récemment dans les années 90, marqué par les guerres civiles en Yougoslavie, il voue sa peinture à la représentation du corps de l’homme, champ d’investigation inépuisable pour lui. Dans son œuvre, paysages désolés, horizons bouchés, visions de guerre et de carnage forment un univers où les représentations du monde et du corps humain sont autant d’illustrations de la souffrance infligée à l’homme par l’homme.

Nommé en 1983 chef d’atelier à l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris, Vladimir Veličković a enseigné pendant dix-huit années, dans un souci constant de transmission, d’accompagnement et de soutien à la création.

En 2007, il est nommé Commissaire du Pavillon de la Serbie à la Biennale de Venise. Il crée en 2009 le « Fonds Vladimir Veličković pour le dessin », qui récompense de jeunes artistes serbes. Vladimir Veličković a réalisé de nombreuses expositions personnelles à travers le monde et reçu de prestigieux prix pour le dessin, la peinture et la gravure. Ses oeuvres figurent parmi les plus grandes collections publiques en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Vladimir Veličković a été le premier artiste franco-serbe élu membre de l’Académie des beaux-arts, à laquelle il était particulièrement attaché et dont il suivait les travaux de manière assidue. Il était également membre de l’Académie serbe des sciences et des arts.


 

​  Vladimir Veličković dans son atelier. Arcueil, 2017 © Gérard Schachmes ​
Vladimir Veličković dans son atelier. Arcueil, 2017 © Gérard Schachmes


 

peintures
à gauche : Descente Fig.XXI, huile sur toile, 285 x 195 cm, 1989 © Zarko Vijatovic
à droite : Schacht, huile sur toile, 198 x 146 cm, 1981 © Photo X, D.R.
© ADAGP, Paris, 2023

 

Feu, 2005
Feu, huile sur toile, 250 x 500 cm, 2005 © Zarko Vijatovic © ADAGP, Paris, 2023


Informations pratiques

Pavillon Comtesse de Caen
Palais de l’Institut de France, 27 quai de Conti, Paris VIe

Exposition ouverte du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures
Fermeture de l’exposition du 22 août au 3 septembre inclus
Fermeture exceptionnelle le 13 septembre à 17h30

Entrée libre et gratuite. Dernier accès à 17h45