Frédéric Mitterrand

Créations artistiques dans le Cinéma et l'Audiovisuel
Élu(e) le
Prédécesseur
Né(e) à
Paris
Le
Portrait de Frédéric Mitterrand

Frédéric Mitterrand est né le 21 août 1947 à Paris. Après un doctorat d’histoire et géographie, il intègre l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris, puis exerce pendant trois années, de 1968 à 1971, le métier de Professeur d’économie, d’histoire et de géographie. Cinéphile passionné, Frédéric Mitterrand entame ensuite une carrière de gérant de salles de cinéma. Il dirige de 1971 à 1986 les salles de cinéma d’Art et Essai Olympic PalaceEntrepôt et Olympic-Entrepôt. Au début des années 1980, il se lance dans une nouvelle carrière de producteur, réalisateur et animateur d’émissions de télévision.De 1997 à 2006, il anime également une émission littéraire sur Europe 1 et, de 2002 à 2006, l’émission d’entretiens Ça me dit sur France Culture. De 2003 à 2005, Frédéric Mitterrand occupe également le poste de Directeur général délégué chargé de la programmation sur la chaîne TV5.

Directeur de l’Académie de France à Rome de 2008 à 2009, il est nommé en juin 2009 Ministre de la Culture et de la Communication, fonction qu’il exerce jusqu’à mai 2012. Cinéaste, Frédéric Mitterrand a réalisé les long métrages suivants : Lettres d’amour en Somalie (1981), Les Lumières de Lausanne (1982), Paris vu par, vingt ans après (1984), Madame Butterfly (1995). Durant sa carrière, il a réalisé de nombreux documentaires historiques ou consacrés aux grands destins du XXe siècle : Les aigles foudroyés (1997), Un printemps 1956 ou encore Jean d’Ormesson, une vie ne suffit pas.

(portrait : crédit David Atlan)

Epée de Frédéric Mitterrand

Symboles de l'épée

"Cette épée est pacifique, elle symbolise mon intention de défendre la liberté de création en toutes circonstances ; elle me vient de ma famille, je l’ai faite restaurer en y inscrivant les prénoms de mes proches pour qu’ils m’accompagnent dans cette volonté."

Sur la fusée de l’épée est gravée une citation de sa grand-mère Henriette Cahier : « Il me reste tant de choses à faire ».