Thomas Kientz
Musique
Lauréat : Thomas Kientz

Grand Prix d'Orgue Jean-Louis Florentz 2016

Créé en 2002 sous l’impulsion du compositeur Jean-Louis Florentz (1947-2004), membre de l’Académie, ce concours est destiné à promouvoir les jeunes organistes lauréats d’un conservatoire de musique ou d’un établissement équivalent à l’étranger. Son organisation a été confiée par l’Académie dès sa création à l’Association pour la Connaissance, la Sauvegarde et la Promotion des Orgues du Maine-et-Loire (CSPO). Le Prix est doté de 4500 euros.

Il a été décerné en 2016 à Thomas Kientz, jeune français de 25 ans.

Né en 1991, Thomas Kientz commence ses études au Conservatoire de Strasbourg. Après avoir obtenu les diplômes d'études musicales et de perfectionnement dans les classes de piano de Michel Benhaïem et d'orgue de Daniel Maurer, il se perfectionne à Paris auprès de Vincent Warnier pour l'orgue, et de Nicolas Mallarte au conservatoire de Boulogne Billancourt pour le piano. En parallèle, il étudie l'improvisation avec Pierre Pincemaille au Conservatoire de Saint Maur-des-Fossés où il obtient le Diplôme d'Études Musicales.
Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 2011, il obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien ainsi qu'un Premier prix de contrepoint en 2014.
Son désir d'approfondir les différentes époques du répertoire l'amène à compléter sa formation auprès de Louis Robilliard et d'Éric Lebrun pour la musique symphonique, de Francis Jacob pour la musique baroque allemande, de Lorenzo Ghielmi et d'Andrea Marcon pour la musique italienne du 17ème siècle, ainsi que du compositeur Benoît Mernier pour la musique contemporaine.
Thomas Kientz termine actuellement trois Master : le premier en interprétation dans la classe d'orgue d'Olivier Latry et de Michel Bouvard, le deuxième dans la classe d'improvisation de Thierry Escaich et Laszlo Fassang, le troisième dans les classes d'écritures.
Sur le plan international, Thomas Kientz se distingue par un Premier prix au 8ème concours international d'orgue de Saint Maurice (Suisse). Par ailleurs, il remporte le prix "Pierre de Manchicourt" pour la meilleure interprétation du répertoire polyphonique ainsi que le prix "Aristide Cavaillé-Coll" pour la meilleure interprétation du répertoire symphonique au 8ème concours international d'orgue de Béthune / Saint-Orner.
Ces distinctions lui permettent d'accéder à la scène internationale pour des récitals tant comme soliste qu'accompagnateur. Il se produit en France, en Allemagne, en Suisse, en Italie, ainsi qu'aux Etats-Unis en tant que young artist in residence à la cathédrale de la Nouvelle Orléans (Louisiane) en 2013 et 2014.
Thomas Kientz est organiste titulaire de l'église Saint-Guillaume et de la cathédrale de Strasbourg.


Le communiqué de presse
 

Thomas Kientz
Edition précédente / suivante