Muriel Mayette-Holtz

Membres libres
Élu(e) le
Prédécesseur
Né(e) à
Paris
Le
Portrait de Muriel Mayette-Holtz

Après des études au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, Muriel Mayette-Holtz devient pensionnaire de la Comédie-Française en 1985 à l’âge de vingt ans. Elle y est élue 477ème sociétaire en 1988 et y joue sous les directions, entre autres, de Claude Régy, Catherine Hiegel, Antoine Vitez, Claude Stratz, Alexandre Lang, Jean Dautremey. Avec Jacques Lassalle, elle interprète Marivaux, Tchekhov, Molière, Goldoni et sous la direction de Matthias Langhoff Strinberg, Büchner, Gogol, Lorca et Müller.

En tant que metteur en scène, elle a réalisé depuis 1986 - date de la création de sa compagnie « Jeux » - 45 mises en scène d’auteurs majeurs du théâtre classique et contemporain.

Administratrice générale de la Comédie-Française de 2006 à 2014, elle est la première femme à diriger la célèbre institution.

Professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de 1996 à 2005, elle y met en scène des textes de Federico Garcia Lorca, Goldoni, Jean-Claude Grumberg, Racine, Shakespeare et Corneille avec les acteurs du conservatoire dont Louis Garrel, Jeanne Herry, Jonathan Cohen, Laurent Lafitte, Audrey Lamy, Vincent Macaigne...

Elle reçoit en 2011 et en 2016 le prix de l’excellence française. L’Académie française lui décerne en 2012 une médaille vermeil pour son rôle dans le rayonnement de la langue et de la littérature françaises. Le Trophée des Femmes en Or lui est décerné en 2013 (prix de la femme de l’art).

Nommée en septembre 2015 Directrice de l’Académie de France à Rome - Villa Médicis, elle est également la première femme à diriger la prestigieuse institution française à l’étranger. Elle y initie au cours de son mandat de nombreux évènements culturels. En septembre 2016, elle lance ¡VivaVilla!, un festival de résidences d’artistes en association avec l’Académie de France à Madrid (Casa de Velázquez) et la Villa Kujoyama à Kyoto, qui permet au public français de découvrir à Paris les œuvres récentes d’artistes accueillis par ces trois grandes institutions culturelles françaises à l’étranger. En mai 2018, elle monte à la Villa Médicis une version franco-italienne du Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux. En mai 2019 elle met en scène Les Troyennes d’Euripide à Syracuse dans le cadre du festival de l’Instituto nazionale del dramma antico.

Elue à l’Académie des beaux-arts au fauteuil de Maurice Béjart le 17 mai 2017, Muriel Mayette-Holtz dirige depuis 2019 la Fondation Dufraine, propriété de l’Académie située dans le Val d’Oise, qui accueille une dizaine d’artistes en résidence.

Muriel Mayette-Holtz est Chevalier de la Légion d'Honneur, Chevalier de l'Ordre National du Mérite et Officier des Arts et Lettres.

Epée de Muriel Mayette, crédit Juliette Agnel

Symboles de l'épée

L’épée de Muriel Mayette-Holtz a été dessinée par l’architecte, urbaniste, professeur et chercheur italien, Stefano Boeri. Elle est inspirée du roman la Guerre des Boutons de Louis Emile Pergaud et de la version cinématographique réalisée par Yves Robert (1962). Fabriquée par Maurizio Riva - l’un des plus grands artisans du bois au monde - elle a été sculptée dans une seule bûche de bois de Kauri, vieille de 50 000 ans. Le Kauri est un type de conifère vivant uniquement dans les climats subtropicaux de la Nouvelle-Zélande dont les premiers spécimens ont fait leur apparition à l’époque jurassique, il y a environ 190/135 millions d’années.
Cette épée représente dans sa simplicité le jeu complexe et sans fin de la fiction théâtrale qui d’une part, poursuit et anticipe la vie réelle avec la force d’un passé lointain et, d’autre part, fait écho au jeu théâtral qui à la fois cherche et échappe à tout ordre disciplinaire.

(photo Juliette Agnel)

Ses actualités

Du 
 au 

A l'occasion d'une carte blanche à la galerie Depardieu, à Nice, Muriel Mayette Holtz présente l'exposition Ombres d'hommes qui réunit les œuvres de Najah Albukai et Alireza Shojaian, anciens pensionnaires de la Villa Les Pinsons.
Plus d'informations

Du 
 au 

Mise en scène des Troyennes d'Euripide à Syracuse dans le théâtre gréco-romain.

Cérémonie d'installation de Muriel Mayette-Holtz