Patrick de Carolis

Membres libres
Élu(e) le
Prédécesseur

Directeur de la Fondation Paul Marmottan
Président de l’Académie des beaux-arts en 2018

Né(e) à
Arles
Le
Portrait de Patrick de Carolis

Patrick de Carolis est né en Arles en 1953. Après des études d'art dramatique et de danse à Montpellier, il décide de se consacrer au journalisme et sort diplômé en 1974 de l'Ecole supérieure de journalisme de Paris.

Il débute sa carrière à France-Régions 3 (FR3), puis entre en 1975 à TF1 en tant que reporter au service des informations générales, avant de devenir chef de rubrique au service politique jusqu’en 1983. Grand reporter à Antenne 2 en 1984, il rejoint ensuite les équipes de la nouvelle chaîne privée « La Cinq » où il crée plusieurs magazines comme « Reporters », « Nomades » ou « Réussites». En 1992, nommé Directeur de l’information, il crée sur M6 le magazine « Zone interdite ».

1997 marque son retour sur le service public en tant que Directeur des documentaires et magazines sur France 3 ; il y crée et présente jusqu'en 2005 le magazine culturel « Des racines et des ailes », avant d’être élu à la présidence du groupe France Télévisions, groupe qu’il dirige de 2005 à 2010.?Patrick de Carolis a également exercé des responsabilités au sein de la presse écrite, comme Directeur général du Figaro Magazine entre 2001 et 2004.

L’écriture est centrale dans le parcours de Patrick de Carolis : après Conversation, livre d’entretiens avec Bernadette Chirac en 2001, il publie Les Demoiselles de Provence en 2005, un recueil de poésie Refuge pour temps d’orage, porté au théâtre en 2011, La dame du Palatin, roman historique dans lequel il fait revivre l’épouse du philosophe Sénèque, Letizia Bonaparte : La mère de toutes les douleurs en 2012 et récemment Les ailes intérieures, dans lequel il retrace sa carrière et développe une réflexion sur l’importance de la culture. Passionné par le spectacle vivant, Patrick de Carolis a créé en 2001 le festival « Les Eclectiques de Rocamadour », qui réunira pendant dix ans de grands interprètes de musique, de danse et de théâtre.

Patrick de Carolis est Officier de la Légion d'Honneur, Chevalier de l'Ordre National du Mérite, Officier des Palmes Académiques et Officier des Arts et Lettres.

Epée de Patrick de Carolis, crédit René Jacques

Symboles de l'épée

Patrick de Carolis a choisi notamment les emblèmes de sa ville natale, Arles, pour son épée. Le buste de l’arlésienne, en coiffe traditionnelle domine le pommeau, un buste dont le corps est le prolongement de racines d’ébène qui enserrent ou enlacent des ailes formant la garde. Sur le fourreau une tête de lion, symbole d’Arles avec des yeux en diamants bruns et une cigale d’ivoire se font face.

Patrick de Carolis a sollicité son confrère Erik Desmazières, graveur et dessinateur, élu membre pour concevoir son épée. L’orfèvre Thibault Sergé de l’Atelier Fabre s’en est fait l’interprète et en a assuré la réalisation.
(photo René Jacques)

Plus d'information en écoutant l'émission de Canal Académie 

Œuvres