Institut de France
Prix et concours

Prix internationaux de l'art dans l'espace et de l'art sous la mer

Actualité

En 2020, la Fondation Jacques Rougerie abritée à l’Institut de France a créé deux prix récompensant des artistes explorant des formes nouvelles d’expression à l’échelle de l’océan et de l’espace. Ces deux prix, respectivement dotés d’un montant de 10 000 euros, sont financés par l’Académie des beaux-arts.
 

Prix international de l'art sous la mer


Le Prix international de l'art sous la mer a été attribué en 2020 au sculpteur Jérémy Gobé. Deux mentions ont été décernées à Michel Redolfi (composition musicale) et Julie Gautier (chorégraphie).


Jérémy Gobé, lauréat 2020

Jérémy Gobé va à la rencontre des ouvriers sans ouvrages et des matières sans ouvriers, des objets sans usage et des ouvrages non façonnés. Ses œuvres proposent une reconnexion avec la nature et exposent des solutions globales aux problématiques contemporaines. En 2017, il crée Corail Artefact, un projet art science industrie et éducation pour sauver les barrières de corail.

Jérémy Gobé, corail artefact
Corail Artefact



Prix international de l'art dans l'espace

Le Prix international de l'art dans l'espace a été décerné à la chorégraphe Kitsou Dubois. Deux mentions ont été décernées à Théodora Barat (sculpture) et Sylvie Bonnot (photographie).


Kitsou Dubois, lauréate 2020

Chorégraphe de l'apesanteur, Kitsou Dubois a participé à une vingtaine de vols paraboliques et fait partager cette expérience à une quinzaine d’acrobates-danseurs de sa compagnie Ki Productions. Elle s’empare du phénomène de l’apesanteur pour explorer autrement le mouvement, la perception de l’environnement, la sensation du temps, le rapport à la matière, le rapport à l’autre, la poétique d’un milieu où tous les repères sont bouleversés

Kitsou Dubois, Prix international de l'art dans l'espace
© Ki Productions

 

 

 

Visionner le palmarès 2020 des Prix de la Fondation Jacques Rougerie