Fabien Waksman, lauréat du Prix René Dumesnil

Prix René Dumesnil 2021

Le Prix René Dumesnil d’un montant de 3000 euros est attribué tous les deux ans, alternativement à un compositeur et à l’auteur d’un ouvrage consacré à la musique.

Le Prix René Dumesnil 2021 est décerné à Fabien Waksman.

Fabien Waksman

Né en 1980, Fabien Waksman est l'un des compositeurs français les plus importants de sa génération. Il intègre en 1999 le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP) où il est marqué par la rencontre de grandes personnalités musicales telles que Jean-François Zygel ou encore Thierry Escaich. Parallèlement il se forme à la composition auprès de Guillaume Connesson.

En 2009, le chef d’orchestre Stéphane Denève lui commande les pièces symphoniques Solar Storm puis Le Parfum d’Aphrodite, dont il assure la création à la tête du Royal Scottish National Orchestra. En 2012, RadioFrance fait appel à lui pour une nouvelle pièce d’orchestre, Protonic Games, créée par Daniele Gatti à la tête de l’Orchestre National de France au Théâtre des Champs-Elysées.Sa collaboration avec l’Orchestre National de France s’est poursuivie lors de la création en 2019 d’une musique inédite pour un film de Charlie Chaplin, puis avec la composition de la musique du concert-fiction Moby-Dick en 2020, aujourd’hui édité sous forme de livre-CD chez Gallimard.

Il écrit en 2018 son premier concerto pour violoncelle et orchestre à cordes, Le rêve de Tzinacán, dédié à la violoncelliste Anastasia Kobekina. Un second concerto, pour piano cette fois-ci, est créé en
2020 lors de la finale du concours international de piano « Piano Campus » à Paris. Un troisième concerto pour l’accordéoniste Félicien Brut a été donné à l’automne 2021 avec l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, qui sera prochainement enregistré chez Warner.
Pianiste de formation, la musique de chambre instrumentale et vocale tient une place importante dans son oeuvre. Il compose actuellement un diptyque de mélodies inspirées de la littérature japonaise sur un texte original de la poétesse Camille Loivier pour la mezzo Brenda Poupard.

Fabien Waksman a également composé plusieurs opéras commandés par l’Opéra National de Paris destinés au jeune public : L’oiseau de glace (2012) et Epic Falstaff (2013), tous deux et écrits en collaboration avec le metteur en scène et librettiste Florent Siaud. En 2014, il compose une grande fresque pour choeur d’enfants et orchestre sur un texte de William Blake, Europe, a Prophecy. En 2017 l’Orchestre National de Lyon crée La Clé d’argent, trilogie opératique rendant hommage à l’univers d’H.P. Lovecraft.Il approfondit son travail sur la musique vocale à travers la composition de Sumanga’ pour choeur et harpe sur une commande de l’Orchestre de Paris, oeuvre librement inspirée de musiques traditionnelles issues du monde entier.

fabienwaksman.com

Prix René Dumesnil 2021

Prix René Dumesnil 2021

Edition précédente / suivante