Sebastião Salgado

Photographie
Élu(e) le
Prédécesseur
Né(e) à
Aimorés (Minas Gerais)
Le
Portrait de Sebastiao Salgado

Sebastião Salgado est né le 8 février 1944 à Aimorés, dans le Minas Gerais au Brésil. Economiste de formation, il débute sa carrière de photographe professionnel en 1973 à Paris. Il intègre tour à tour les agences Sygma, Gamma et Magnum jusqu’en 1994, date à laquelle il fonde avec son épouse Lélia Wanick Salgado une agence exclusivement dédiée à son travail, Amazonas images. Cette structure est aujourd’hui leur studio.  Il est père de deux fils, Juliano et Rodrigo, et grand-père de Flavio et de Nara.

Salgado voyage dans plus de 100 pays pour son travail photographique et tout particulièrement pour ses projets à long terme qui, au-delà de nombreuses publications dans la presse internationale, ont été présentés dans des livres tels que Autres Amériques (1986), Sahel, l’homme en détresse (1986), La main de l’homme (1993), Terra (1997), Exodes et Les enfants de l’exode (2000), Africa (2007), Genesis (2013), Terres de café (2015),  Koweït, un désert en feu (2016) et Gold, Mine d’or Serra Pelada (2019).  Des expositions itinérantes de ces travaux ont été et continuent d’être présentées à ce jour dans des grands musées et galeries sur tous les continents.

Plusieurs œuvres sur la vie et la carrière du photographe ont vu le jour, telles que De ma terre à la Terre (2013), récit à travers la plume d’Isabelle Francq, et en 2014 le film documentaire Le Sel de la terre, coréalisé par son fils Juliano Ribeiro Salgado et Wim Wenders, qui présente sa vie et son travail.

Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF depuis 2001, Sebastião Salgado a été récompensé par de très nombreux prix, élu membre honoraire de l’Academy of Arts and Sciences aux Etats-Unis en 1992 et fait Commandeur des Arts et des Lettres en 2014, avant d’être fait, en 2016, Chevalier de la Légion d’honneur. En 2019 il est élu Membre honoraire de l'American Academy of Arts and Letters, Etats-Unis,  il reçoit le Prix de la Paix des libraires allemands. Allemagne.

Sebastião et Lélia travaillent depuis les années 1990 à la récupération de l'environnement d'une partie de la Forêt Atlantique au Brésil, dans l’état du Minas Gerais. Ils ont rendu à la nature une parcelle de terre qu’ils possédaient, devenue réserve naturelle en 1998. Ils ont créé la même année l’Instituto Terra qui a pour mission la reforestation et l’éducation environnementale.

Grand témoin de la condition humaine et de l’état de la planète, Sebastião Salgado conçoit la photographie comme « un langage puissant pour tenter d’établir de meilleurs rapports entre les hommes et la nature ». Depuis toujours, il travaille presque exclusivement en noir et blanc, qu’il considère à la fois comme une interprétation de la réalité et une manière de traduire la dignité irréductible de l’humanité.

Sebastião Salgado a été élu à l’Académie des beaux-arts le 13 avril 2016 au fauteuil de Lucien Clergue.

Séance d’installation sous la Coupole

Ses actualités

Du 
 au 

Salgado, exposition BlessureExposition Blessure à l'Espace Frans Krajcberg, Centre d'art contemporain Art et Nature

Plus d'informations

Du 
 au 

Exposition GENESIS, à La Sucrière à Lyon

Du 
 au 

Exposition GOLD, Mine d'or de Serra Pelada, à FOTOGRAFISKA, Tallinn

Du 
 au 

Exposition EXODUS, aux Palazzo Buontalenti et Palazzo des Vescovi, à Pistoia en Italie.

Du 
 au 

Exposition GOLD, Mine d'or de Serra Pelada, à Fotografiska, à Stockholm

Du 
 au 

Exposition "Déclarations" dans le cadre de la Saison "En Droits" au musée de l'Homme, à l'occasion des 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'Homme signée dans le Palais de Chaillot le 10 décembre 1948.

Œuvres