Institut de France
Musique
Lauréat : Peter Eötvös

Grand Prix artistique de la Fondation Simone et Cino Del Duca 2016

Chaque année depuis 1995, la Fondation Simone et Cino Del Duca, sur proposition de l’Académie des beaux-arts, récompense des artistes confirmés en décernant trois prix de consécration à un peintre, un sculpteur et un compositeur pour l’ensemble de leur œuvre.

Depuis 2014, un Grand Prix artistique de dimension internationale, d’un montant de 100 000 euros, est alternativement remis en peinture, sculpture ou composition musicale ainsi que deux prix de confirmation de 25 000 euros chacun décernés dans les disciplines non attributaires du Grand Prix. En musique, le prix est partagé entre un prix de commande (15 000 €) et un prix d’interprétation (10 000 €).

Sous l’égide de l’Institut de France depuis janvier 2005, la Fondation poursuit fidèlement l’action de Simone Del Duca, correspondant de l’Académie des beaux-arts décédée en 2004, en conduisant d’importantes actions de mécénat dans le domaine des arts, des sciences et des lettres.

En 2016, le Grand Prix artistique de musique de la Fondation Simone et Cino Del Duca a été décerné au compositeur Peter Eötvös.

En sculpture, le prix de confirmation a été attribué à Damien Cabanes.

En peinture il a été décerné à Stéphane Pencreac'h.


portrait de Peter EotvosPeter Eötvös est né en 1944. Il a suivi l’enseignement de Janos Visky à la prestigieuse Académie Franz Liszt de Budapest. Il a également reçu les conseils de Zoltan Kodaly.
Comme compositeur, il fut très jeune engagé sur toutes sortes de fronts différents, y compris pour des musiques de film et de cirque. Il gardera une curiosité naturelle pour une infinité de musiques de genres et de provenances différents, souvent éloignées du strict champ de la musique dite « sérieuse ».
Disciple de Karlheinz Stockhausen à Cologne à partir de 1970, il se rapproche ainsi de l’avant-garde européenne, en particulier de la mouvance de la musique électronique autour de la WDR de Cologne. Il est aussi présent en France, et deviendra dès 1979 directeur musical de l’Ensemble Intercontemporain (EIC) créé par Pierre Boulez (jusqu’en 1991). Il sera également chef principal invité de l’Orchestre symphonique de la BBC de 1985 à 1988.
Comme compositeur, il obtiendra un premier grand succès avec son opéra Chinese opera, en 1986. C’est dans ce genre qu’il va gagner une réputation internationale, en particulier avec Trois Sœurs, d’après Tchekov, créé à l’Opéra de Lyon, suivi par Lady Sarashina et Love and other demons (2007). Ses Angels of America ont été créés en 2004 à Paris (Théâtre du Chatelet) et ont fait l’objet de plusieurs productions. Toutes ces œuvres ont en commun une originalité très profonde de facture, alliée à un travail personnel sur les rapports texte/musique, extrêmement fouillés.
Son œuvre comprend en outre de nombreuses pièces instrumentales ou pour orchestre, dont plusieurs sont inscrites au répertoire d’ensembles internationaux.
Peter Eötvös est membre de l’Akademie der Kunste de Berlin. Il poursuit une carrière brillante de chef d’orchestre à la tête des formations les plus en vue, en Europe, aux Etats Unis et au Japon. Peter Eötvös est également un humaniste qui a créé une Fondation pour les jeunes chefs d’orchestre et compositeurs.

Edition précédente / suivante