Henri Ciriani, Grand Prix d'Architecture de l'Académie des beaux-arts
Architecture
Lauréat : Henri Ciriani

Grand Prix d'Architecture 2021

Le Grand prix d’Architecture de l’Académie des beaux-arts – Prix Charles Abella est attribué à un architecte pour l’ensemble de son parcours. Ce prix international est doté d’un montant de 35 000 euros. Lors de la remise du prix, le lauréat est invité à prononcer une conférence sous la Coupole du Palais de l’Institut de France.
Depuis 2020, ce prix est décerné en alternance avec l’organisation d’un concours s’adressant aux étudiants et diplômés en architecture de moins de trente ans.

Le Grand Prix d'Architecture - Prix Charles Abella 2021 a été décerné à Henri Ciriani. 
 

Henri Ciriani

Henri Ciriani, lauréat du Grand Prix d'Architecture 2021
© Marcela Espejo

Né en 1936 à Lima et naturalisé français en 1975, Henri Ciriani est à la fois architecte et enseignant. Après avoir entamé très jeune une pratique professionnelle fructueuse au Pérou, aussi bien en tant que fonctionnaire avec plusieurs centaines de logements sociaux à son actif, que dans un cabinet privé, il quitte son pays natal à 27 ans pour la France.

De 1968 à 1982, il est membre de l’Atelier d’urbanisme et d’architecture (AUA). De cette époque datent les projets de logements sociaux de Noisy-le-Grand, de Saint-Denis, de Marne-la-Vallée ainsi que la cuisine de l’Hôpital Saint-Antoine et la Crèche au Coin du Feu (Saint-Denis), réalisation lauréate de la première Equerre d’Argent décernée par la revue Le Moniteur en 1983, année où le Ministère de la Culture lui décerne le Grand Prix National d’Architecture.

Dans les années 80, il remporte les concours du Musée de l’Arles Antique (1983-1995), de l’Historial de Péronne (1987-1992), tout en poursuivant ses recherches sur le logement dans les immeubles d’Evry (Palme d’or de l’Habitat 1988), Lognes, Colombes, la rue Charcot, le Parc de Bercy et la rue Croulebarbe à Paris. Au Pérou, il réalise à La Victoria et à San Miguel de Piura des projets de constructions en centre ville et à Lima des maisons de plage dont une a reçu « El Héxagôno de oro » décerné par le Colegio de Arquitectos du Pérou.

Henri Ciriani enseigne tout au long de sa carrière l’architecture en France et au Pérou (notamment à l’UP7 dans l’atelier Ciriani-Maroti de 1972 à 1977) puis à l’UP8 devenue Paris-Belleville où il crée le groupe U.N.O (1977-2002). Il a été professeur invité à la Kingston Polytechnic School of Architecture, le Politecnico di Milano, la Tulane University New Orleans, le Plymouth Polytechnic, l’University College Dublin, l’University College London, le Columbia University Graduate School of Architecture, l’University of Pennsylvania Graduate School, le Berlage Institute Amsterdam, l’Isark Reykjavik, l’Institut Supérieur d’Architecture Saint-Luc de Tournai et l’Université San Agustín d’Arequipa.

L’Académie américaine des arts et lettres lui a octroyé le Arnold W.Brunner Memorial Prize in Architecture en 1997 et le Royal Institute of British Architects l’a distingué « honorary fellow » en 2000. Il a été nommé Docteur honoris causa de l’Universidad Nacional de Ingeniería, de l’Universidad de Huanuco, de l’Universidad San Martín de Porres et de l’Universidad Privada de Tacna. Son œuvre a été publiée dans le monde entier et plusieurs livres lui ont été consacrés.

Henri Ciriani, Noisy
Noisy, Henri Ciriani

 

Henri Ciriani, lauréat du Grand Prix d'Architecture 2021
Musée départemental Arles Antique, 1983-1995, Henri Ciriani © Jean-Marie Monthiers

 

Conversation entre Henri Ciriani et François Chaslin

Lors de la remise du Prix par Bernard Desmoulin, Franois Chaslin a animé une conversation avec Henri Ciriani.

Edition précédente / suivante