Institut de France
Musique
Lauréat : Claire Désert

Prix d'interprétation de la Fondation Simone et Cino Del Duca 2020

Créée en 1975 et présidée par Simone Del Duca, correspondante de l’Académie des beaux-arts jusqu’à sa mort en 2004, la Fondation Simone et Cino Del Duca est abritée à l’Institut de France depuis 2005. Simone Del Duca a confié à l’Institut le soin de poursuivre son œuvre en France et à l’étranger, dans le domaine des arts, des lettres et des sciences par le moyen de subventions, de prix et d’aides attribués chaque année sur proposition des académies.

Le Prix de composition musicale de la Fondation Simone et Cino Del Duca est décerné chaque année depuis 1995, à l’exception de l’année où le Grand Prix de la Fondation est remis à un compositeur (tous les 3 ans). Il est remis sur proposition de la section de composition musicale de l’Académie des beaux-arts.

Poursuivant sa mission de soutien à la création musicale contemporaine, l’Académie des beaux-arts a souhaité faire évoluer cette distinction et a créé depuis 2014 deux prix distincts : un prix de commande doté de 15 000 € et un prix d’interprétation doté de 10 000 €.

En 2020, les prix artistiques de la Fondation Simone et Cino Del Duca ont été attribués ainsi. Le Prix d'interprétation a été attribué à la pianiste Claire Désert. Le Prix de commande 2020 a été décerné au compositeur Aurélien Dumont. Le Prix de confirmation, en sculpture, a été décerné à Vincent Péraro. En peinture, la dotation du Grand Prix a été répartie en quatre prix récompensant Guillaume Bresson, Damien Deroubaix, Pierre Monestier et Tursic & Mille.

 

 

Claire Désert, lauréate du Prix d'interprétation

Claire Désert
© Jean-Baptiste Millot

Habituée de prestigieux festivals en France (festival de la Roque-d’Anthéron, piano aux Jacobins, Lille piano festival, festival de Radio France Montpellier, etc...), Claire Désert est aussi présente sur les scènes internationales (Wigmore hall à Londres, Kennedy Center  à  New  York,  Japon,  Brésil,  Allemagne, etc...) et se produit en soliste avec d’importantes formations symphoniques comme les orchestres de Paris, Philharmonique de Radio-France, Strasbourg, Toulouse, Prague, Québec, Japon... Elle a joué notamment sous la direction de M. Janowski, J. Bělohlávek, L. Foster.

Entrée à l’âge de 14 ans au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Claire Désert obtient un premier prix à l’unanimité du jury dans la classe de piano de V. Yankoff ainsi qu’un premier prix de musique de chambre dans la classe de J. Hubeau. Elle est ensuite admise en cycle de perfectionnement dans ces deux disciplines (classe de musique de chambre de R. Pidoux). Remarquée par le pianiste et pédagogue E. Malinin, celui-ci l’invite à poursuivre ses études au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou.
Claire Désert est une chambriste hors pair. Ses partenaires privilégiés sont Emmanuel Strosser, Anne Gastinel, Gary Hoffman Philippe Graffin, Régis Pasquier, le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Moraguès.

Son importante discographie comporte entre autres un CD des Novelettes de Schumann (couronné d’un “10” de Répertoire), un disque des Concertos de Scriabine et de Dvorák avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg récompensé d’une Victoire de la Musique en 1997 et plusieurs enregistrements réalisés avec Emmanuel Strosser, Anne Gastinel, Gary Hoffman... Sont également parus chez Mirare trois autres disques consacrés à Schumann. Le dernier a été distingué d’un « ffff » par Télérama ainsi que par un « Choc » du magazine Classica.

Claire Désert est professeur de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Edition précédente / suivante