Laurent Durupt

Prix Pierre Cardin 2018

Pierre Cardin, membre de l’Académie des beaux-arts, a souhaité encourager les artistes en créant en 1993 cinq prix annuels, d’un montant de 7625 euros chacun, décernés à un peintre, un sculpteur, un architecte, un graveur et un compositeur sur proposition de chacune des sections concernées de l’Académie.

Les Prix Pierre Cardin 2018 ont été attribués à Olympe Racana-Weiler (peinture), Sara Favriau (sculpture), Didier Fiúza Faustino (architecture), Camille Oarda (gravure) et Laurent Durupt (composition musicale).

 

Laurent Durupt
 © Marikel Lahana

Pianiste et compositeur, pensionnaire à la Villa Médicis en 2013-2014, Laurent Durupt produit des oeuvres couvrant un large spectre de la création sonore, depuis la composition rigoureusement écrite, avec électronique (Sonate en triΩhm, 2011) ou exclusivement instrumentale (Vertical Speed, 2015) jusqu’à l’installation sonore (Minimal Music for Maximum Space, 2015), en passant par l’improvisation (Studi Sulla Notte, 2013) ou le théatre musical (La Nuit Acoustique, 2015). 

Ses oeuvres sont jouées dans le monde entier (Paris, Lyon, Strasbourg, Londres, Rome, Palerme, Valencia, Bogota, Vitoria, Chelsea, Manchester, Saint-Petersbourg, Vancouver, Dallas, San antonio ou New York). 

Diplômé du CNSMDP et de l’IRCAM, il est cofondateur du duo et de l’ensemble LINKS, et performe régulièrement avec le plasticien Hicham Berrada (Présages, à l’Hotel de Ville de Paris, Nuit Blanche 2014). Il collabore également avec le scénographe Fabian Offert (P-server, au théatre des Bouffes du Nord, 2013 et AnthropoSCENE, 2018), le plasticien Théo Mercier (Du futur faisons table rase, 2014, La Fille du Collectionneur, 2018), le photographe Malik Nejmi (Une Odyssée, 2015 et Traversés, 2016) ou encore les cinéastes Nora Martirossyan (Paris-Erevan, 2015) et Martina Magri (La tentation de la Forteresse, 2016)

 

Prix Pierre Cardin 2018

Prix Pierre Cardin 2018

Laurent Durupt
Laurent Durupt
Laurent Durupt
Edition précédente / suivante