Electronica-1 pour huit musiciens | croquis du matériau initial, Samir Amarouch
Musique
Lauréat : Samir Amarouch

Prix d'encouragement 2019

L'Académie des beaux-arts attribue annuellement cinq prix de 2800 euros chacun à de jeunes artistes dans les disciplines suivantes : peinture, sculpture, architecture, gravure et composition musicale.

Les Prix d'encouragement 2019 ont été décernés à Iris Levasseur (peinture), Marion Verboom (sculpture), au Studio BAST (architecture), Emmanuelle Aussedat (gravure) et Samir Amarouch (composition musicale).

Portrait de Samir AmarouchCompositeur de musique acoustique et électronique, Samir Amarouch écrit une musique inspirée tout autant par les compositeurs Grisey, Sciarrino ou Romitelli, par les musiciens de musique électronique Atom tm, Oval ou Oneohtree point never, ou par les musiques traditionnelles, en particulier la musique Gnawa. En transcrivant dans le domaine instrumental ou vocal des sonorités naturelles (comme les chants d’oiseaux, les hurlements des loups, ou autres paysages sonores) et artificielles (telles que les sons de synthèses, les vocodeurs et autres effets issus de la musique électronique), il développe une esthétique singulière et radicale qui questionne notre rapport à l’environnement et à la technologie.

Il a collaboré notamment avec le claveciniste Orlando Bass, le chef Simon Proust, l’ensemble InterContemporain, le Lucern Alumny Ensemble, l’ensemble InSolitus, l’ensemble vocal 20.21., l’ensemble Berlinois Mozaik et l’orchestre symphonique vosgien l’orchestre +. Il travaille actuellement sur une longue pièce pour 21 musiciens, crée à l’occasion de son examen de fin de conservatoire en 2020.

Né en France en 1991, Samir Amarouch est actuellement en Master au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de composition de Stefano Gervasoni de nouvelles technologies de Luis Naón, Yann Maresz et Oriol Saladriguez. Il a étudié la guitare avec Jean Mathelin, puis Jean-Marc Zvellenreuther au conservatoire de Boulogne Billancourt (DEM mention très bien à l’unanimité du jury en 2013), la composition avec Jean-Luc Hervé (DEM mention très bien avec félicitations du jury en 2015), et la musicologie à la Sorbonne (Master Recherche en 2014). Depuis 2015 il étudie dans la classe d’analyse de Claude Ledoux, où il obtient un premier prix d’analyse en 2019. Samir Amarouch a remporté le prix du jury au concours international de composition de Boulogne Billancourt en 2014. En 2015 il est lauréat de la fondation Meyer. En 2019, l’Académie des beaux-arts lui décerne un Prix d’encouragement.

"Analogies" pour 16 musiciens | croquis de la section "apparitions électroniques", Samir Amarouch
"Artefact" pour voix et cinq musiciens | croquis du matériau vocal
Electronica-1 pour huit musiciens | croquis du matériau initial, Samir Amarouch