Camille Pozzo di Borgo, lauréate du Prix Pierre Cardin 2021
Gravure
Lauréat : Camille Pozzo di Borgo

Prix Pierre Cardin 2021

Pierre Cardin (1922-2020), regretté membre de l’Académie (section des membres libres), a encouragé les artistes en créant en 1993 cinq prix annuels, d’un montant de 7625 euros chacun, décernés à un peintre, un sculpteur, un architecte, un graveur et un compositeur sur proposition de chacune des sections concernées de l’Académie. Ce soutien est aujourd’hui perpétué grâce à son neveu Rodrigo Basilicati-Cardin.

Les Prix Pierre Cardin 2021 ont été attribués à Hugo Avigo (peinture), Carlota Sandoval Lizarralde (sculpture), NeM / Niney et Marca architectes (architecture), Camille Pozzo di Borgo (gravure) et Julien Giraudet (composition musicale).

 

Camille Pozzo di Borgo

Camille Pozzo di Borgo, lauréate du Prix Pierre Cardin 2021
© Margarita Ivanova

Camille Pozzo di Borgo est née en 1992 à Ajaccio, elle vit et travaille à Paris. Diplômée depuis 2017 de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, elle développe son travail autour du vivant. Elle dissèque ses sujets par l’intermédiaire du dessin et de techniques d’impression de gravure en taille douce. Ses visions superposent, sur une seule image, différentes temporalités et différentes strates intérieures et extérieures de corps humains ou animaux. Les éclatements qui en résultent donnent soudain à voir tous les ressorts d’instants de bestialité pure. Ces superpositions de gestes apportent un nouveau degré d’abstraction par la déformation de la bête. A partir de ces animaux exotiques, l’artiste nous propose de nouvelles chimères.

« Chair, fleur de peau, fourrures et textures : Camille grave des surfaces, des zones de contact - peaux animales qu’elle viendra appliquer sur la feuille de papier pour y laisser des empreintes. Empreintes plurielles, puisque Camille travaille par superpositions, surimpressions, mise en contact de plusieurs gravures comme de plusieurs peaux. Mise à l’épreuve des images entre elles donc. Tantôt chaque gravure représente un état de l’animal pris dans son déplacement (balancier du singe dans la canopée, envol du rapace) ; tantôt les gravures représentent des animaux différents qui se confrontent et entrent en conflit. Comme si leur rencontre forcée sur le même papier ouvrait les hostilités. Ce ne sont pas des dessins mais des épreuves. » Par Gauthier Kriaa

camille-pozzodiborgo.com

Camille Pozzo di Borgo, lauréate du Prix Pierre Cardin 2021
Cetacea cobalt, pointe sèche sur polycarbonate, imprimée en trois passages sur papier, 180 x 400 cm © Margarita Ivanova

 

Camille Pozzo di Borgo, lauréate du Prix Pierre Cardin 2021
Versus, pointe sèche sur polycarbonate, imprimée en deux passages sur papier, 120 x 140 cm © Margarita Ivanova

 

Camille Pozzo di Borgo, lauréate du Prix Pierre Cardin 2021
Folie Bestiale, pointe sèche sur polycarbonate, imprimée en trois passages sur papier, 120 x 140 cm © Margarita Ivanova

 

Edition précédente / suivante